0
Aviation Civile
Thai Airways dépose son bilan pour lancer son plan de sauvegarde
Thai Airways dépose son bilan pour lancer son plan de sauvegarde
© DR

| HEGUY Jean-Baptiste 274 mots

Thai Airways dépose son bilan pour lancer son plan de sauvegarde

La compagnie, qui traîne une dette cumulée d'environ 300 milliards de bahts (8,6 Md$), n'avait plus qu'un mois de trésorerie disponible selon la presse thaïlandaise. Elle va pouvoir maintenant mettre en place sa restructuration.

La faillite précède la sauvegarde

Envisagé depuis de nombreux mois, le dépôt de bilan de la compagnie Thai Airways va bientôt être effectif. Lundi 18 mai, le State Enterprise Policy Office (SEPO) a donné son feu vert au plan de sauvegarde du transporteur en difficultés qui sera mis en oeuvre après qu'elle aura officiellement déposé un dossier de faillite auprès du Tribunal central des faillites de Thaïlande. 

Près de 9 milliards d'euros de dettes

La pandémie du Covid-19 a évidemment accéléré la dégradation de la situation de Thai Airways mais déjà en octobre 2019, la faillite était envisagée. La compagnie n'a pas enregistré de bénéfices depuis 2012, et traîne une dette cumulée de 300 milliards de bahts (environ 8,6 Md€), selon Banyong Pongpanich, un ancien membre du conseil d'administration de Thai Airways. Elle a perdu 12 milliards de bahts (environ 345 millions d'euros) en 2019 et 11,6 milliards de bahts (333 millions d'euros). 

30 à 40% de réductions d'effectifs

Selon le plan de sauvegarde que Thai Airways va maintenant mettre en oeuvre, la compagnie va solliciter à court terme un prêt de 54 millions de bahts (1,5 Md€), pour financer les dépenses opérationnelles et les salaires. La poursuite de l'activité devrait ensuite passer par une augmentation de capital à hauteur de 80 milliards. Selon le plan, la compagnie thaïlandaise pourrait réduire de 30 à 40% son effectif total actuel de 21 322 salariés. Thaï Airways envisage aussi de se séparer de 22 Boeing de sa flotte d'ici 2024 et de se réorganiser en "business unit" chapeautée par une structure de holding. Enfin, l'Etat thaïlandais envisagerait de faire baisser sa participation de 51 à 49%. 

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription