0
Salons
Sofins 2021 : le pari d’Airbus sur l’ISR armé
Sofins 2021 : le pari d’Airbus sur l’ISR armé
© Airbus Military

| Jean-Marc Tanguy 389 mots

Sofins 2021 : le pari d’Airbus sur l’ISR armé

Face au risque de voir des versions armées du C295 lui échapper, Airbus Military Aircraft a mis le turbo début 2021 pour mener tambour battant une série de tests de qualification sur une large batterie d’armements.

Déjà à Dubaï en 2017

Face au risque de voir des versions armées du Casa 295 lui échapper, Airbus Military Aircraft a mis le turbo début 2021 pour mener tambour battant une série de tests de qualification sur une large batterie d’armements. Ces armes et leurs fournisseurs avaient été en partie dévoilés à Dubaï en… 2017 mais les essais correspondants n’avaient pas été menés. Avec sa quarantaine de délégations de forces spéciales, Sofins est un des endroits où les annonces peuvent vite s’avérer profitables. Le responsable du segment ISR, Miguel Candeal Morales a donc révélé la teneur des tests menés au sol et en vol, en début d’année, pendant deux mois. 

Version ISR armée du C295 déjà vendue

Les équipes de Séville ont mené aussi bien des tests d’intégration mécaniques au sol que des essais en vol pour vérifier le bon comportement de l’avion. Selon cette source, une version ISR (intelligence, surveillance, reconnaissance) armée de deux mitrailleuses manuelles de 12,7 mm, la plus basique sans doute, est d’ores et déjà commandée par un client au Moyen-Orient. La portée de ces armes (1500 m) est néanmoins assez peu adaptée à des théâtres où le risque sol-air (mitrailleuses lourdes, canons, missiles) est patent. Surtout qu’un C295 n’a pas le caractère sacrifiable de certains drones, avec sa valeur intrinsèque et son équipage.

Canon de 27 mm avec 4 km de portée

Airbus Military avait donc prévu dès le départ des armes plus puissantes et déportant l’avion hors des défenses les plus basiques. Une configuration propose donc l’emport d’un canon de 27 mm (celui de l’Eurofighter) tirant à travers une porte spéciale développée par l’Espagnol Escrbano qui remplace la porte para côté gauche. L’arme porte à 4 km. La voilure peut aussi porter des bombes Mk81 (113 kg) et Mk82 (227 kg), lisses ou guidées. Le Turc Rocketsan a placé ses missiles L-UMTAS et ses roquettes guidées Cirit, portant chacun à environ 8 km. Les munitions sont emportées par des lanceurs quadruples, avec une endurance possible de quatre heures de vol sur zone d’action, à 400 nautiques de la base d’origine. Complétable, le cas échéant, par un ou plusieurs ravitaillements en vol. A ce stade, Airbus ne livre pas ses ambitions commerciales sur ce créneau. Mais il y a fort à parier qu’il avait beaucoup à perdre à ne pas l’occuper très vite.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité