0
Défense
Singapore Airshow démarre en fanfare pour Airbus
Singapore Airshow démarre en fanfare pour Airbus

| Gaétan Powis 769 mots

Singapore Airshow démarre en fanfare pour Airbus

Singapour a lancé mardi son salon aéronautique biannuel, avec plus de 600 exposants. La pandémie de COVID, toujours fortement présente dans le monde et notamment en Asie, a obligé la cité-Etat à interdire la venue du grand public. Pour l'instant, ce salon est une réussite pour Airbus du côté des commandes.

Un show réduit

C'est dans un format réduit que le show s'est ouvert mardi passé : seulement 600 exposants étaient au rendez-vous (contre plus de 900 en 2020) et sans la présence du grand public. L'Asie commence à délaisser les mesures strictes contre la pandémie et laisse ainsi l'aviation civile régionale remonter petit à petit en puissance. Aucun achat d'entreprises chinoises n'est a espérer puisque leurs représentants n'ont pas pu quitter leur territoire suite aux trop grandes exigences de leur pays pour pouvoir quitter leurs frontières. 

La zone Asie-Pacifique représente normalement 35% des avions commerciaux dans le monde mais, sur les 10 dernières années, seules 4% des commandes mondiales d'avions de ligne étaient issues de la zone. La montée des tensions en Asie, notamment en mer de Chine, a au contraire plutôt eu tendance à accroître la demande dans le secteur de l'aéronautique militaire (comme le prouve le récent achat de 42 Rafale par l'Indonésie).

Des présentations au sol

Du côté technologique, Rafael Advanced Defense Systems présentait son système de défense aérien Spyder, capable de détruire des avions et des drones dans un rayon de 20 à 50 km (en fonction du missile). Turkish Aerospace présentait pour sa part la maquette de son futur TF-X déja présentée au Bourget 2019.

Ce sont pour l'instant les déclarations de Proteus Advanced Systems sur leur nouveau missile naval Blue Spear qui sortent du lot. Ce dernier est subsonique, utilisable en mode fire and forget ou fire and update, et peut engager à la fois des des cibles navales comme terrestres.

En ce qui concerne l’aviation, Embraer est présent avec son E2 Profit Hunter, tandis que les deux géants Airbus et Boeing : Airbus principalement pour le domaine civil, Boeing étant d'avantage orienté dans le militaire.

Airbus expose donc un A350-100 (qui doit réaliser des démonstrations), un A-350-900 de Singapore Airlines, un A330neo de Cebu Pacific, ainsi qu'un A220 de Korean Air. Côté militaire, la Luftwaffe avait projeté un A400M et la force aérienne singapourienne présentait un A330 MRTT ainsi qu'un un hélicoptère H225M. 

Boeing présente à l'inverse moins d'appareils civils (comme le 777X) au profit du militaire : avion de combat F-15, avion de patrouille maritime P-8, avion d'entrainement T-7A, le drone Loyal Wingman. L'Armée américaine expose aussi un ravitailleur KC-46A du constructeur, un deuxième avion de patrouille maritime P-8 ainsi qu'un avion de transport C-17.

Les démonstrations aériennes

Du côté des démonstrations en vol, Boeing a fait voler pour la première fois en Asie son 777X (qu'il décrit en version cargo) et Airbus l'A350-1000 de Singapore Airlines.

Côté militaire, il a été possible d’apercevoir :

  • un avion de combat HAL Tejas de l'Armée de l'air indienne,
  • un avion de combat F-16C singapourien,
  • un duo d'hélicoptères de combat AH-64D singapourien,
  • les six KAI K-T1 de la patrouille acrobatique Jupiter indonésienne,
  • un F-35B américain,
  • un B-52, qui a également survolé le site sans s'y poser.

Airbus surfe sur la vague asiatique, Boeing traverse le désert

Dès son ouverture, le show à enregistré les premières commandes. Airbus a vu son carnet de commande s'agrandir de 28 A320 Neo pour Jazeera Airways et 20 A220 pour la société japonaise (basée aux États-Unis) de leasing d'avion américaine Aviation capital group. Peu après, Etihad Airways a signé une lettre d'intention pour 7 A350F (cargo) et Singapore Airlines a confirmé sa commande de 7 A350F (cargo), faisant probablement voler en éclat les espérances de Boeing de vendre son 777X à cette compagnie. La compagnie américaine Jet Blue a aussi annoncé lors de ce salon une commande de 100 A220-300.


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité