0
Défense
Pas d'hélicoptère H160M Guépard pour la Belgique
Pas d'hélicoptère H160M Guépard pour la Belgique
© Airbus Helicopters

| Gaétan Powis 1012 mots

Pas d'hélicoptère H160M Guépard pour la Belgique

Le 18 janvier, le parlement fédéral belge auditionnait la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder. Cette dernière a donné plusieurs précisions sur des programmes d'acquisition actuels ou futurs : la procédure de remplacement des hélicoptères A109BA, la Belgique par rapport à l'avion de combat de sixième génération ou encore le remplacement des avions d'entrainement Marchetti.

Renouveau des capacités militaires 

En Belgique, grâce au plan STAR et à la récente loi de programmation militaire, la Défense belge va petit à petit remonter en puissance : des matériels âgés sont remplacés, augmentation capacitaire avec l'achat de nouveaux matériels modernes, remplacement de matériels jugés peu fiables, harmonisation du parc blindé, coopérations internationales, etc. 

L'augmentation n'est pas seulement capacitaire, elle est aussi budgétaire. Comme décrit dans un tweet (ci-joint) du lieutenant-général Marc Thys, l'actuel vice-chef d'état-major des Forces armées belges, qu'il était quasi impensable de débloquer 0,89 % du produit intérieur brut (PIB) de la Belgique pour les Forces armées belges en 2014. Le plan STAR remet de l'ordre dans les investissements : pour 2030, la Défense doit se voir allouer 1,54 % du PIB belge. Bien évidemment, la Belgique est loin des 2 % demandés par l'OTAN mais l'effort est déjà conséquent.

Pas de Guépard en Belgique

Une audition

Le 18 janvier, donc, la ministre de la Défense, Ludivine Dedonder, a répondu à diverses questions des parlementaires (vidéo de la séance). L'une de celles-ci concernait une demande d'informations sur l’avancement des programmes LUH (Light Utility Helicopter) et des hélicoptères SAR (Search and Rescue). La ministre a notamment répondu :

"La passation du dossier LUH est prévue en 2023 et l'hélicoptère SAR est prévu en 2024. La livraison des appareils a lieu deux ans après la signature du contrat et est répartie sur environ deux ans, tant pour le LUH que pour l'hélicoptère SAR."

La Ministre ajoute aussi une conséquence à ce planning serré :

"L'H160M est un hélicoptère toujours en phase de développement et qui, par conséquent, ne peut être acheté dans le calendrier imposé du plan STAR et l'acquisition sur la base de la Loi de Programmation militaire."

En effet, le prototype de la version terrestre de l'hélicoptère H160M Guépard d'Airbus Helicopter devrait voler en 2024 et les premières livraisons pour l'ALAT sont prévues en 2027. De fait, il est clairement impossible d'avoir des Guépard au sein des Forces armées belges.

LUH et SAR

Le premier programme concerne le remplacement des hélicoptères légers Agusta A109BA Hirundo à bout de souffle, utilisés pour des missions de transport léger, de reconnaissance ou encore d'évacuation médicale. 

Le second concerne l'achat de quatre hélicoptères spécialisés dans les missions SAR en mer du Nord et dans la Manche. Ils doivent remplacer les quatre NH-90 NFH afin que ces derniers soient uniquement utilisés pour embarquer sur les frégates de la Composante Marine ou au sein de bâtiments alliés, comme ce fut le cas lors de la mission Clemenceau 2022 (article sur le sujet).

Un comité pour l'avion de combat de 6ème génération

L'année 2023 verra également une proposition de création du Comité d'avis technique Next Generation Combat Aircraft Technology. Si ce dernier est confirmé par le gouvernement, il aura comme tâche importante d'étudier, d'analyser et d'élaborer une proposition de la participation belge auprès d'un des programmes de développement d'avion de combat de sixième génération ;

"[...] l'ambition est, dès le début, de participer à des programmes de développement pour que nos entreprises puissent être positionnées [...]"

C'est l'une des conséquences de la politique d'achat de la Belgique pour le F-35 : aucun investissement durant la phase de développement n'avait été effectué et donc, aujourd'hui, les retours industriels en Belgique sont faibles. Ce fut tout à fait le schéma inverse pour le F-16. Les leçons semblent donc avoir été apprises.

Concrètement, il existe un faible nombre de programme de développement d'appareils de ce niveau. Le choix est donc divisé entre trois avions/systèmes de systèmes :

  • le SCAF (Allemagne, Espagne, France)
  • le Tempest (Italie, Royaume-Uni, Suède et le Japon)
  • le NGAD (États-Unis)

Ces trois choix sont cependant suspendus à deux questions capitales :

  1. Est-ce que la Belgique sera, à l'époque de l'achat de cet appareil, toujours dans l'accord de partage nucléaire de l'OTAN ?
  2. Si c'est le cas, est-ce que les États-Unis donneront les schémas des attaches des bombes nucléaires aux autres constructeurs, comme ce fut le cas pour le Tornado ?

Le remplacement des Marchetti

La Composante aérienne utilise des SF-260D/M Marchetti pour l'entrainement de base des futurs pilotes belges. Au total, ce sont 36 SF-260M qui entrent en service à partir de 1969 et 9 SF-260D à partir de 1991. En 2021, 13 SF-260M ne volaient déjà plus ; ces avions ont prouvé leur robustesse mais après 54 ans de service, les appareils doivent être remplacés.

A ce sujet, la Ministre a annoncé que les appareils seraient utilisés tant qu'un remplaçant ne sera pas trouvé. Cependant, il n'est pas question d'un achat mais bien d'une externalisation des moyens d'entrainement :

"La Défense veut le réaliser avec un contrat de service à long terme qui contient les services suivants : la mise à disposition, la gestion et également la mise en œuvre et l'entretien et la manutention d'une flotte d'appareils de formation et également d'un système comme par exemple des simulateurs de vol et autres moyens didactiques. [...] Le but final est la réalisation d'un plan de vol de 6.000 heures avec les appareils de formation mis à disposition."

Cette annonce implique une question, qui, à l'heure actuelle, reste en suspens : quel est le futur proche de la patrouille de démonstration belge "Red Devils", volant actuellement sur des Marchetti ?

Un Fouga Magister, ancienne monture des Red Devils, encadré par les quatre Marchetti de la patrouille des Red Devils.
Un Fouga Magister, ancienne monture des Red Devils, encadré par les quatre Marchetti de la patrouille des Red Devils. © Gaétan Powis
Un Fouga Magister, ancienne monture des Red Devils, encadré par les quatre Marchetti de la patrouille des Red Devils.

Autres sujets

D'autres sujets ont bien évidemment été abordés par les parlementaires belges et répondus par la Ministre, avec notamment :

  • un démenti d'un éventuel attrait de la Défense envers le système antiaérien israélien Spyder
  • la continuation du dossier d'acquisition de drones tactiques maritimes (MTUAS), avec au moins deux types de drones à acheter en coopération avec les Pays-Bas.
  • une volonté de garder au moins un chasseur de mine de nouvelle génération au sein de missions longue périodes ou au sein de missions sous le commandement de l'OTAN

Belgique Airbus Airbus Helicopter H160M Guépard H160M Guépard Composante Air Chasseur de sixième génération SF-260 SF-260M SF-260D Marchetti Avion d'entraînement Hélicoptère Hélicoptère de transport

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité