1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Constructeurs

0
Couverture
© Russian Helicopters
24/05/2018 16:43 | Par Antony Angrand

Le VRT500 présenté pour la première fois

L'hélicoptère monomoteur russe VRT500 a été présenté pour la première fois à l'occasion du salon HeliRussia 2018 qui a ouvert ses portes le 24 mai. L'appareil présente la particularité d'être équipé d'un rotor coaxial, technique hérité de Kamov mais qui n'était jusqu'alors réservée qu'aux machines d'une certaine masse, à la différence du VRT500 dont la masse maximale au décollage est de 1,6 t et qui permettra de transporter cinq personnes.

La configuration coaxiale retient deux rotors contrarotatifs équipés de trois pales chacun, un empennage avec deux stabilisateurs et des patins d'atterrissage. Elle a été sélectionnée en vertu de sa compacité, de son rendement supérieur en vol stationnaire et d'une sécurité plus élevée comparée à celle d'un hélicoptère équipé d'un rotor de queue classique.

Le constructeur considère que les principaux avantages du VRT500 par rapport à ses rivaux sont son prix (équivalent à celui du Bell 505 et inférieur à celui de l'Airbus Helicopters EC120 ou H125), ses coûts opérationnels bas et sa grande cabine.

Cette dernière devrait représenter un volume de 5,3 m3 , soit environ 25 % de volume supplémentaire par rapport aux Bell 505 et autres EC120. L'appareil devrait atteindre une vitesse de 250 km/h, avec une autonomie de 860 km et une masse utile de 730 kg.

"Nous estimons qu'à l'horizon 2035, nous vendrons environ 1 000 machines, ce qui nous permettra de nous emparer jusqu'à 15 % du segment mondial des hélicoptères légers. C'est un marché très compétitif, le VRT500 a d'excellentes performances avec un prix attractif", a commenté Andreï Boginsky, directeur général de Russian Helicopters.

Airbus Helicopters Bell Helicopter Hélicoptères légers HeliRussia 2018 Kamov Rotor coaxial Russie VRT500

Répondre à () :

| Connexion | Inscription