0
Industrie
Déjà trois A-10 Thunderbolt II équipés de nouvelles ailes
Déjà trois A-10 Thunderbolt II équipés de nouvelles ailes
© USAF

| Gaétan Powis 377 mots

Déjà trois A-10 Thunderbolt II équipés de nouvelles ailes

Depuis début octobre, l'US Air Force a terminé de remplacer les ailes de trois avions d'attaque A-10 Thunderbolt II. Ces avions sont les premiers à recevoir ces nouvelles ailes, permettant d'augmenter un peu plus leur durée de vie. En service depuis 1976, ils sont très appréciés par les troupes au sol et sont constamment modernisés. En début d’année, les derniers A-10C ont d’ailleurs reçu la Suite 10, dernière amélioration de ce vénérable avion d'appui aux troupes au sol.

Au début du mois de novembre, l'US Air Force a annoncé que depuis le 11 octobre 2022, sa flotte d'avions de combat comptait désormais trois avions d'attaque A-10 Thunderbolt II équipés de nouvelles ailes. Au départ, la procédure devait être effectuée sur la base aérienne d'Hill (Utah, États-Unis), où se trouve l'Ogden Air Logistics Complex, en charge du maintien des avions de combat A-10 ou encore F-16 mais aussi des bombardiers stratégiques B-2 Spirit et missiles balistiques intercontinentaux LGM-30G Minuteman III. Cependant, vu la complexité du projet mais aussi et surtout des retards entrainés par la pandémie de COVID-19, le chantier a été déplacé vers la base aérienne de Davis-Monthan (Arizona, États-Unis). En revanche, l'unité en charge de ce programme reste le 309ème Groupe de Maintenance et de Régénération Aérospatiale (AMARG), spécialisé dans le soutien technique pour la flotte d'appareils de l'US Air Force.

"Les équipes du dépôt se composent de plusieurs spécialités différentes avec les chefs d'équipe [comme par exemple] l'électricité et l'environnement, et l'avionique, qui sont un peu plus formés à ces tâches. [...] Le but de l'échange d'ailes est de prolonger la durée de vie de l'A-10 et, en fin de compte, de maintenir la précieuse mission qu'il contribue à l'Armée de l'air." Tech. sergent Bailey, participant à ce projet.

Avec ces nouvelles ailes, la structure des A-10 disposera de 2.500 heures de vol supplémentaire. Pour rappel, l'A-10 est en service au sein de l'US Air Force depuis 1976 mais cet appareil représente un appui conséquent pour les troupes au sol. De fait, il a participé à toutes les interventions américaines, avec notamment la guerre du Golfe en 1991 ou encore l'invasion de l'Irak en 2003. D'ailleurs, durant la première semaine d'invasion et alors que les JTAC au sol pouvaient obtenir une large variété d'appareils en soutien, ce sont près de 80 à 90 % des missions de Close Air Support qui seront gérées par les A-10.

Aujourd'hui, malgré de nombreuses tentatives de mettre à la retraite ces appareils. En 2005, la flotte de Thunderbolt II passe par une grosse amélioration, faisant passer les A-10A en A-10C. De plus, une autre amélioration vient d'être récemment terminée sur les dernier A-10C avec l'ajout de la Suite 10 (plus d'infos dans cet article).

Fixation de la nouvelle aile d'un A-10 au sein d'un des hangars de la base aérienne de Davis-Monthan.
Fixation de la nouvelle aile d'un A-10 au sein d'un des hangars de la base aérienne de Davis-Monthan. © USAF
Fixation de la nouvelle aile d'un A-10 au sein d'un des hangars de la base aérienne de Davis-Monthan.

Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité