0
Défense
RC-135 et Su-27 au-dessus de la mer Noire (MàJ)
RC-135 et Su-27 au-dessus de la mer Noire (MàJ)
© US Air Force

| Antony Angrand

RC-135 et Su-27 au-dessus de la mer Noire (MàJ)

L'US Air Force et par extension l'Otan n'ont pas cessé leurs vols de reconnaissance du côté de la mer Noire. Fin novembre, un RC-135 américain a ainsi été intercepté et très diplomatiquement escorté pour éviter qu'il ne franchisse la frontière.

Un RC-135 de reconnaissance électronique en mer Noire 

Les bonnes vieilles méthodes datant du temps de la guerre froide sont toujours employées. C'est en substance ce que l'on pourrait résumer de l'incident intervenu le 28 novembre 2020 au-dessus de la mer Noire, ou un Su-27 a décollé pour aller intercepter, en toute tranquillité à la différence de ce qui se produisit un certain premier septembre 1983, un RC-135 de l'US Air Force un peu trop invasif au goût du centre de contrôle de l'espace aérien russe. 

Une interception "dans le strict respect des règles internationales de l’espace aérien"

Afin de le reconnaître et d’empêcher la violation de la frontière de l’État russe, un chasseur Su-27 rattaché aux forces de défense aérienne du district militaire sud de Russie a décollé. Après l’interception du RC-135 américain à la frontière de l’État russe, le chasseur est retourné en toute sécurité à la base. "Le vol du chasseur russe s’est effectué dans le strict respect des règles internationales d’utilisation de l’espace aérien", commente une source anonyme côté russe. 

La Russie n'en est pas à sa première interception ces derniers mois, car fin octobre ce sont d'autres appareils de l'Otan qui ont été escortés de manière similaire. 

36 avions étrangers au cours de la semaine 

Les radars russes ont suivi 36 avions étrangers qui ont effectué des reconnaissances aériennes près de la frontière de l’État russe au cours de la semaine écoulée, a rapporté vendredi le ministère russe de la Défense. Plus exactement 30 avions espions étrangers et six drones ont effectué des reconnaissances aériennes le long des frontières de l’État russe au cours de la semaine écoulée. Les vols des avions espions étrangers ont été suivis par les stations radar russes. Aucune violation de la frontière de l’Etat russe n’a été enregistrée mais selon le ministère, deux avions de chasse russes ont décollé en alerte au cours de la semaine pour empêcher la violation de l’espace aérien russe.

https://www.air-cosmosboutique.com/produit/abonnement-numerique-1-an-aircosmos/

Cet article est réservé aux abonnés numérique Premium.

Air & Cosmos
Déjà abonné ?

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription