advertisment-image

Inscription à la newsletter La Lettre de la Défense - réservée aux abonnés


0
Défense
L'Iran modernise ses F-14
L'Iran modernise ses F-14
© DR

| Antony Angrand

L'Iran modernise ses F-14

Selon le commandant adjoint de la 8e base aérienne de l'armée de l'air iranienne, le colonel Asqar Shafiyee, les F-14 iraniens seront sous peu modernisés. Les Tomcat acquis à partir de janvier 1976 et commandés sous le régime du Shah, au nombre de 79 exemplaires à l'origine, vont bénéficier d'un nouveau radar, qui remplacera l'AN/AWG-9 à effet Doppler livré avec les missiles Hughes AIM-54 Phoenix en leur temps.

Le radar destiné à succéder à l'AN/AWG-9 serait actuellement en cours d'essais finaux et serait, d'après le colonel Asqar Shafiyee, un équipement entièrement développé en Iran. En dépit de l'embargo américain, intervenu peu de temps après la révolution, l'armée de l'air iranienne a réussi à garder un certain nombre de Tomcat en service.

Ce pays a tenté de conserver 60 appareils en état de vol, mais il semblerait que ce soit le manque de personnel qualifié pour réaliser la maintenance et non le manque de pièces détachées qui ait conduit à réduire progressivement le nombre de biréacteurs en service au fil des ans. Ainsi, il y avait encore 40 appareils en service en 1984, nombre réduit à 25 en 1986. Il est aujourd'hui impossible de déterminer avec exactitude combien de Tomcat volent encore.

L'emploi du missile AIM-54 Phoenix, utilisé de manière sporadique au début du conflit Iran-Irak, puis de manière plus fréquente en 1981 et 1982, s'est terminé avec le manque de batteries spécifiques en 1986. C'est sans doute ce qui explique que, selon le colonel Asqar Shafiyee, les appareils aient été modifiés pour pouvoir assurer des missions de soutien aérien et disposent d'une capacité d'emport de bombes.

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription