0
Constructeurs
Le "Requin" vient en Europe pour une série de démonstrations
Le "Requin" vient en Europe pour une série de démonstrations
© Embraer

| Antony Angrand

Le "Requin" vient en Europe pour une série de démonstrations

Après avoir effectué une série de vols de démonstration en Afrique aussi bien qu'aux Etats-Unis, l'Embraer E190 E2 vient désormais visiter l'Europe. Trois appareils sont déjà entrés en service au sein de la compagnie aérienne norvégienne Widerøe en avril 2018, ou ils ont succédé aux E190 déjà utilisés par ce transporteur et accumulé plus de 2 000 heures de vol.

L'E190 E2 affiche des gains supérieurs à ce que son constructeur aéronautique avait initialement prévu. Soit 1,3 % de consommation de kérosène en moins, ou plus exactement 17,3 % de gagnés par rapport à la précédente génération d'E190. Initialement, Embraer avait tablé sur des gains à hauteur de 16 %, ce qui représente 1,3 % de plus et n'est pas intéressant, loin s'en faut. Sur une durée de dix ans, cela se traduit par 1 700 t d'émissions de CO2 en moins par avion.

On estime ces gains dus aux performances aérodynamiques supérieures de la voilure, à la cellule elle-même, particulièrement propre, et à l'utilisation intelligente des commandes de vol électriques, selon le constructeur aéronautique brésilien.
Les espacements en termes de maintenance sont également supérieurs avec 10 000 heures entre chaque contrôle basique et pas de limite de calendrier en ce qui concerne une utilisation classique de l'E-Jet.

Embraer prévoit la livraison de 2 820 avions commerciaux offrant jusqu'à 150 sièges passager pour les 20 prochaines années en Europe et en CEI.

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription