0
Ukraine
Le NASAMS n'est pas encore livré à l'Ukraine... pour l'instant !
Le NASAMS n'est pas encore livré à l'Ukraine... pour l'instant !
© Raytheon

| Gaétan Powis 407 mots

Le NASAMS n'est pas encore livré à l'Ukraine... pour l'instant !

Dans le cadre d'une interview télévisée, le président ukrainien a informé que l'Ukraine disposait du NASAMS. Ces propos ont cependant été mal interprétés. Après une précision du porte-parole de la présidence ukrainienne, l'Ukraine ne dispose pas encore de batterie NASAMS sur son territoire. Cependant, cette situation n'est que temporaire puisque la première livraison devrait être effectuée dans les prochains mois.

Une interview...

Ce dimanche 25 septembre, le Président ukrainien Volodymyr Zelensky a répondu aux questions de Margaret Brennan.

Aux deux-tiers de l'interview, la journaliste américaine lui pose la question : "Les opérations offensives sont plus coûteuses que les opérations défensives. La Maison Blanche demande au Congrès 12 milliards de dollars supplémentaires à fournir à l'Ukraine. Pourquoi avez-vous besoin de cet argent ? Qu'est-ce qui est essentiel en ce moment ?"

Le président ukrainien répond alors en plusieurs points, le premier étant les HIMARS et le second, l'artillerie. Le troisième est plus intéressant :

"[...] Numéro trois des systèmes de défense aérienne. Nous avons absolument besoin que les États-Unis fassent preuve de leadership et donnent à l'Ukraine les systèmes de défense aérienne. Je tiens à remercier le président Biden pour une décision positive qui a déjà été prise. Et au Congrès américain, nous avons reçu le NASAMS. Ce sont les systèmes de défense aérienne. [...]"

De fait, de nombreux médias ont annoncé qu'au moins un système NASAMS avait été livré récemment à l'Ukraine. Cette annonce était importante puisqu'il s'agit du premier système antiaérien courte/moyenne portée livré à l'Ukraine.

Interview : lien vidéo (anglais) ou retranscription (anglais).

... suivie d'une précision

Cependant, le lundi 26 septembre, le porte-parole de la présidence ukrainienne, Serhii Nykyforov, a donné des précisions sur le NASAMS en lien avec l'interview : "[...] Le Président Zelensky a déclaré [dans l'interview] que nous n'avions reçu que le consentement pour le transfert du NASAMS." Toutefois, cette situation n'est que temporaire car aux environs de la mi-septembre, le général Patrick Ryder, l'un des porte-paroles du Pentagone, avait précisé que deux lance-missiles NASAMS devraient être livrés à l'Ukraine dans les deux prochains mois. Ces deux premiers systèmes seront ensuite rejoints par après par six autres lance-missiles (article sur les livraisons du mois d'août). Un article écrit précédemment donne tous les détails techniques du système développé par Kongsberg Defence & Aerospace et construit par cette entreprise norvégienne et Raytheon Missiles & Defense (lien vers l'article).

En revanche, les Ukrainiens construisent déjà des NASAMS en bois afin de leurrer les appareils et différents missiles russes, comme le démontre le tweet ci-dessous.

RUSSIE-UKRAINE Ukraine Etats-Unis états-unis Norvège Kongsberg Raytheon NASAMS


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité