5
Industrie
Le dernier lot de Su-34 pour la Russie sort d'usine
Le dernier lot de Su-34 pour la Russie sort d'usine
© Sukhoi

| Antony Angrand

Le dernier lot de Su-34 pour la Russie sort d'usine

Sukhoi division militaire a assemblé le dernier lot de Su-34 destiné aux forces aériennes russes dans le cadre d'un contrat "à long terme". Produit à plus d'une centaine d'exemplaires, le biréacteur de Sukhoi aux formes élégantes est un dérivé fortement modifié du Su-27.

Dernier lot de Su-34 pour le ministère russe de la défense 

« Nous avons fabriqué une centaine de machines de ce type dans le cadre d’un contrat à long terme », a déclaré Youri Slusar, PDG de Sukhoi. L'avionneur russe a fabriqué le dernier lot de chasseurs-bombardiers Su-34 (code Otan Fullback) dans le cadre d’un contrat à long terme avec le ministère russe de la Défense, a annoncé United Aircraft Corporation, entité à laquelle Sukhoi est lié. C'est dans l’usine de Novossibirsk de Sukhoi, en SIbérie de l'ouest, qu'ont été assemblés les biréacteurs dont l'étude et la conception sont dus à Rolan Martirosov, décédé plus tôt cette année en mars 2020. Une centaine de chasseurs-bombardiers Su-34 ont été fabriqués dans le cadre du contrat à long terme avec le ministère de la Défense, mentionne le communiqué diffusé par UAC. 

Biréacteur biplace bidérive 

Dérivé fortement modifié du Su-27, le Su-34 est doté d'un cockpit blindé en configuration côte-à-côte, dispose d'une capacité carburant supérieure à 12 t (les dérives contenant du kérosène comme celle du Tornado qui est son équivalent occidental) de plans canards ainsi que d'un cône de queue aux dimensions généreuses qui abrite notamment un radar, un autre dans le nez permettant à l'appareil d'avoir une couverture sur 360°. Comme le Su-27, le Su-34 dispose de capteurs optroniques, laser et infrarouge. Sa capacité en termes d'armement est élevée via les 12 points d'emport d'intrados.  

Le Su-34 équipe les forces aériennes russes mais également l'armée de l'air algérienne et le biréacteur a été l'un des appareils déployés en Syrie en 2015 et 2016 lors de l'intervention russe en soutien à Bachar el-Assad, permettant ainsi de détruire des cibles de l'état islamique. 

https://www.air-cosmosboutique.com/produit/abonnement-numerique-1-an-aircosmos/

Répondre à () :


Captcha
ced | 03/12/2020 16:54

Bonjour, j'ignorais que l'Algérie faisait parti des acquéreurs. On en a entendu parler mais il n'y a pas encore eu de confirmation à ce jour, il me semble! Bien à vous A moins que vous ayez des infos là-dessus...

Azzi | 04/12/2020 02:47

Bien-sûr que l'Algérie est un grand acquéreur d'armements russe. Et un des plus acheteurs du monde d'avions russe toutes catégories confondues.

Bmf | 04/12/2020 10:04

Vous serez encore plus surpris ce que l'Algérie a. Surprise... surprise...

un algérien | 04/12/2020 17:26

pour vous répondre, non l'Algérie n'a pas encore de su-34. elle semble s'y intéresser et/ou à peut-être fait une commande mais rien d'officiel à ce jour. Une grosse erreur de la part de air cosmos... les réponses d'une partie d'algérien sur internet est vraiment ridicule et c'est un algérien qui le dit... (azzi, bmf) avec l'armée algérienne, rien ne fuite au grand public, tous les services de renseignements sont au courant sauf les algériens

brandon | 04/12/2020 18:28

Sergey Smirnov, en janvier 2016, a déclaré que, après huit ans de négociations, Rosoboronexport a reçu une commande officielle pour fournir 12 Su-34 pour l'Algérie. En décembre 2019, 14 autres Su-34 sont commandés

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription