0
Constructeurs
Le Beluga XL passe les essais de vibrations au sol
Le Beluga XL passe les essais de vibrations au sol
© Airbus

| Antony Angrand

Le Beluga XL passe les essais de vibrations au sol

Le premier Airbus BelugaXL a passé le cap des essais de vibrations au sol (Ground Vibration Test (GVT), exigence dans le cadre de la certifcation de l'avion qui pave le chemin vers le premier vol destiné à être réalisé à l'été 2018.

L'objectif de cette série d'essais est de mesurer le comportement dynamique de l'appareil et de confirmer les modèles théoriques de différentes conditions de vol telles que manoeuvre, vol en conditions de rafales et atterrissage. Les données récoltées permettent également de complémenter l'enveloppe de vol de l'appareil.

Les essais GVT du BelugaXL ont été réalisés par l'Onera en collaboration avec le DLR pendant une péridoe de huit jours et par le biais de l'utilisation de plusieurs centaines d'accéléromètres externes tandis que l'appareil était stimulé par des vérins.

Les données expérimentales récoltées par les essais GVT sont utiles pour optimiser le modèle mathématique structurel de l'appareil. Elles sont également utiles pour prédire l'amplitude des vibrations en opération et nécessaires pour démontrer l'absence de risques de flutter (couplage aéroélastique) tout au long de l'enveloppe de vol.


Les essais ont été conduits sous deux configurations, avec un fuselage vide et en charge. Plus de 600 capteurs, 7 000 m de cables et 300 m de fibres optiques ont été installés sur le fuselage, l'empennage, les moteurs et la voilure. L'Onera et le DLR se sont alliés depuis 1999 dans le cadre des essais GVT et ont réalisé par le passé ceux de l'A320neo, de l' A350-900 et de l'A380.

Lancé en novembre 2014, le programme BelugaXL, réalisé sur base de l'Airbus A330-200, verra le premier des cinq appareils commandés voler cet été tandis que la mise en service est prévue pour 2019.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription