0
Industrie
Fissures pour le Boeing 737NG © Boeing

| Antony Angrand

Fissures pour le Boeing 737NG

Boeing a indiqué que les opérateurs de Boeing 737NG ont cloué au sol un total de 38 monocouloirs. En cause : des inspections ont mis en lumière des fissures au niveau des points d'attache longeron de voilure-fuselage.

L'administration de l'aéronautique civile américaine (FAA) a ordonné aux compagnies aériennes d'inspecter les Boeing 737NG ayant effectué 30 000 cycles de vol. La FAA a ordonné les inspections le 2 octobre 2019 après que Boeing eut découvert des fissures sur les "fourche à cornichons" c'est-à-dire les fixations reliant la voilure au fuselage, via le longeron d'aile, des 737-800 en cours de conversion en avions de fret en Chine. 

Ces appareils ont accumulé entre 35 600 et 37 300 cycles de vol. Depuis, l'avionneur a fourni à tous les opérateurs de 737NG des instructions détaillées pour effectuer les inspections et communiquer leurs résultats.

La compagnie aérienne brésilienne Gol a ainsi 11 Boeing 737NG immobilisés... Auxquels s'ajoutent les 737 Max encore cloués au sol. Soit 14 % de la flotte de la compagnie rendue inopérante. 

A moindre échelle, Southwest Airlines a également été touché. « Au cours de nos inspections des 737NG ayant accumulé un nombre de cycles élevé, nous n'avons pas trouvé d'anomalies sur la majorité de notre flotte, mais nous avons identifié des signes de fissuration sur deux aéronefs », a commenté la compagnie. 

« Un total de 810 inspections ont été réalisées par les compagnies aériennes à l'échelle mondiale sur leurs flottes de 737 NG. Il apparaît que 38 avions présentent des signes manifestes de fissuration sur les éléments concernés », a déclaré un porte-parole de Boeing. Ces 38 biréacteurs monocouloirs devront être réparés et leurs pièces concernées remplacées. 

Boeing 737NG Fissures FAA Inspections supplémentaires

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription