1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Aviation Civile

0
Couverture
© Air Tahiti Nui
22/06/2018 19:22 | Par HEGUY Jean-Baptiste

Face au low cost, Air Tahiti Nui joue la carte du service

Alors que la compagnie va bientôt entamer un renouvellement de sa flotte, elle vient aussi de conclure une co-entreprise pour faire des transferts en hélicoptères.

Alors que la low cost long courrier French bee a lancé ses vols Paris-Papeete (via San Francisco) le 11 mai dernier, la compagnie polynésienne veut s'appuyer sur le service qu'elle propose à ses passagers pour contrer la menace. 

"Nous avons pour l'instant l'avantage de la fréquence, puisque nous somme en exploitation quotidienne en pleine saison", explique Jean-Marc Hastings, directeur général France-Europe de Air Tahiti Nui. La compagnie au tiaré veut aussi s'appuyer sur sa politique "full service", avec en ligne de mire le renouvellement total de sa flotte qui va intervenir à partir d'octobre prochain. Le premier Boeing 787-9 "Tahitian Dreamliner" débutera son exploitation commerciale sur la ligne Tahiti-Auckland (Nouvelle-Zélande). Le deuxième arrivera en février, le troisième en juin et le quatrième en août. La ligne Paris-Papeete sera exploitée en Dreamliner à partir de mars 2019. Rappelons que ces avions seront équipées de toutes nouvelles classes, avec notamment l'introduction d'une classe premium (Moana Premium Economy) et d'une classe affaires avec des sièges transformables en lits full flat. Les "vieux" A340 remplacés (dont l'âge varie entre 13 et 16 ans) commenceront à partir à partir de la fin d'année. Le premier qui était loué auprès d'ILFC, retournera au loueur. Les quatre appareils, qui sont la propriété d'Air Tahiti Nui, seront progressivement revendus. 

Autre nouveauté : la mise en place d'une co-entreprise à 50/50 avec la compagnie exploitante d'hélicoptères HBG, basée à Annemasse (74) en mars dernier. Avec quatre hélicoptères (H125 et EC135), la co-entreprise, baptisée Tahiti Nui Helicopters, propose pour l'instant des vols panoramiques au dessus d'îles de l'archipel polynésien. "A terme, nous voudrions aussi proposer des transferts à l'arrivée de nos vols à Papeete, en complément des lignes long-courrier. Cela permettrait, notamment vers Moorea, de faire des transferts sans que les passagers aient forcément à dormir une nuit à Papeete, avant de continuer leur séjour", explique Jean-Marc Hastings. La compagnie travaille à mettre en place des tarifications combinées.  

L'EC135 de Tahiti Nui Helicopters
© Tahiti Nui Helicopters
Le H125 de Tahiti Nui Helicopters
© Tahiti Nui Helicopters

Air Tahiti Nui Boeing 787-9 EC135 H125 Tahiti Nui Helicopters BFR Boca Chica Elon Musk Mars Photo de la semaine SpaceX Starship

Répondre à () :

| Connexion | Inscription