0
Avions commerciaux
Boeing NMA : Rolls-Royce se retire de la compétition © Rolls-Royce

| Antony Angrand

Boeing NMA : Rolls-Royce se retire de la compétition

Rolls-Royce a décidé de se retirer de la compétition pour la motorisation l'avion de milieu de marché de Boeing, baptisé NMA. Le motoriste britannique explique qu'il considère que l'appareil viendra compléter la gamme de Boeing, mais que Rolls-Royce ne disposera pas du temps nécessaire pour proposer un turboréacteur suffisamment mature.

"Nous allons respecter nos engagements concernant nos programmes actuels. En même temps, nous nous focalisons sur le développement de nouvelles technologies et nous continuerons à dérisquer et rendre mature l'architecture motrice UltraFan en préparation pour de futures applications.L'UltraFan est la pierre fondatrice des futurs programmes de grands moteurs civils [de Rolls-Royce]. ", a déclaré Chris Cholerton, directeur général de Rolls-Royce moteurs civils.

Rolls-Royce a lancé le développement de l'UltraFan avant que l'opportunité de proposer un turboréacteur à Boeing dans le cadre du NMA n'intervienne. "De ce fait, l'UltraFan devra subir un ensemble d'essais rigoureux avant qu'il ne soit proposé à la clientèle et nous considérons que cela ne peut être réalisé dans le délais imparti pour le NMA", ajoute Chris Cholerton.

L'UltraFan est un turboréacteur doté d'une architecture évolutive, destiné aux mono et bicouloirs. Des essais moteurs ont été réalisés via le générateur de gaz du démonstrateur Advance3, ainsi que le boîtier réducteur et la soufflante composite. Récemment, Rolls-Royce a par ailleurs annoncé avoir procédé aux essais de l'ALPS, soit le corps basse pression (http://www.air-cosmos.com/rolls-royce-teste-le-corps-basse-pression-alps-de-son-ultrafan-120793).

 

Boeing NMA Chris Cholerton Rolls-Royce Rolls-Royce Ultrafan

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription