0
Industrie
Boeing lève en partie le voile sur sa version du FARA © Boeing

| Antony Angrand

Boeing lève en partie le voile sur sa version du FARA

Boeing a publié une vidéo teaser de sa proposition du Future Attack Reconnaissance Aircraft (FARA), après celles de Karem, Sikorsky, Bell, AVX Aircraft et L3 Technologies. Peu de détails en ce qui concerne la version Boeing, si ce n'est l'absence de voilure à la différence des propositions de Bell et de L3 Technologies.

De face et dans la pénombre. C'est ainsi que Boeing a montré, sans en révéler les principaux détails et au travers d'un film de 10 secondes à peine, sa version du FARA ou Future Attack Reconnaissance Aircraft. Il faut préciser que par le passé, l'avionneur de Seattle s'était refusé à faire tout commentaire quant à son hélicoptère, ne "voulant pas révéler [son projet] afin de ne pas aider la concurrence". Contrairement à ce qui a été avancé jusqu'alors, la conception de l'appareil ne semble pas basée sur une version évoluée de l'AH-64 Apache. 

L’armée américaine doit incessamment, en mars 2020, financer le développement de deux concepts de prototypes du FARA. Les deux hélicoptéristes finalistes participeront à une compétition de vol d’ici 2023. 

L'appareil est à priori un hélicoptère conventionnel, semble également dénué de voilure et il n'est pas certain qu'il bénéficie d'un rotor caréné ou d'une hélice propulsive à l'arrière. La configuration cockpit retenue est celle du tandem, avec une tourelle équipée d'un canon. 

L'hélicoptère dispose de deux pylônes d'emport d'armement, vraisemblablement rétractables, afin de diminuer la traînée à hautes vitesses, puisque l'US Army souhaite que son future hélicoptère de reconnaissance armé soit capable d'atteindre une vitesse de pointe de 180 kts (soit 333 km/h).

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription