Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah
Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah
© Gulfstream Aerospace

publié le 13 avril 2016 à 16:00

203 mots

Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah

Le premier Gulfstream G600 a vu le 11 avril la réalisation de la jonction voilure-fuselage. L'appareil, d'une autonomie de 11 500 km (exactement 11 482 km à la vitesse de Mach 0,85 et avec 8 passagers), devrait entrer en service en 2019, soit un an après son aïeul, le G500,

Réservé aux abonnés

La suite de cet article est reservé aux abonnés d’Air&Cosmos.
Votre soutien nous permet de vous apporter quotidiennement des informations qualitatives et complètes.
Rejoignez-nous !

Je m’abonne

Déjà abonné ? Je me connecte

13/04/2016 16:38
203 mots

Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah

Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah
Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah

Le premier Gulfstream G600 a vu le 11 avril la réalisation de la jonction voilure-fuselage. L'appareil, d'une autonomie de 11 500 km (exactement 11 482 km à la vitesse de Mach 0,85 et avec 8 passagers), devrait entrer en service en 2019, soit un an après son aïeul, le G500, qui devrait de son côté obtenir sa certification de type

Réservé aux abonnés

La suite de cet article est reservé aux abonnés d’Air&Cosmos.
Votre soutien nous permet de vous apporter quotidiennement des informations qualitatives et complètes.
Rejoignez-nous !

Je m’abonne

Déjà abonné ? Je me connecte