0
Aviation Civile
Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah
Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah
© Gulfstream Aerospace

| Antony Angrand

Assemblage du premier Gulfstream G600 à Savannah

Le premier Gulfstream G600 a vu le 11 avril la réalisation de la jonction voilure-fuselage. L'appareil, d'une autonomie de 11 500 km (exactement 11 482 km à la vitesse de Mach 0,85 et avec 8 passagers), devrait entrer en service en 2019, soit un an après son aïeul, le G500, qui devrait de son côté obtenir sa certification de type en 2017.

Les quatre Gulfstream G500 d'essais ont de leur côté accumulé plus de 800 heures de vol au travers de 195 vols. T1, le premier appareil, est consacré aux essais de l'enveloppe de vol, tandis que T2 sert aux tests de performance et aux essais systèmes. T3 a récemment été soumis aux essais temps froid simulés et subit actuellement des tests d'antigivrage voilure.

Cet appareil sert également de banc d'essais pour le système Symmetry flightdeck, lequel est mis en oeuvre par le système Primus Epic d'Honeywell. Le dernier appareil d'essais, le T4, sert aux essais d'avionique, d'ingestion d'eau et des systèmes d'éclairage et de protection anti-incendie.

Un cinquième et dernier appareil, baptisé P1, est actuellement en cours d'assemblage à Savannah, et rejoindra sous peu le programme. En qualité de premier appareil de production, il sera utilisé pour les essais cabine.

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription