0
Industrie
Airbus Helicopters s'est maintenu sur le marché civil en 2015
Airbus Helicopters s'est maintenu sur le marché civil en 2015
© Airbus Helicopters

| Antony Angrand

Airbus Helicopters s'est maintenu sur le marché civil en 2015

En 2015, Airbus Helicopters a livré 395 appareils civils, parapublics et militaires, renforçant ainsi son leadership dans les deux premiers domaines, et maintenant sa position sur le marché militaire mondial. Au cours de cette même année, l’entreprise a enregistré 383 commandes – ramenées à 333 en raison d’amendements apportés aux contrats relatifs aux hélicoptères gouvernementaux NH90 et Tigre –, avec de belles performances enregistrées par l’hélicoptère de nouvelle génération H175, un appareil de moyen tonnage. La demande est restée stable pour la gamme de bimoteurs légers H135 et H145, avec des niveaux de commandes supérieurs aux objectifs que l’entreprise s’était fixés pour 2015.


« Nous récoltons aujourd’hui les fruits de notre plan de transformation stratégique qui nous place dans la meilleure position pour opérer avec succès dans un environnement de marché particulièrement exigeant », a expliqué Guillaume Faury, PDG d’Airbus Helicopters. « La priorité accordée à la satisfaction clients, à la qualité et à la sécurité, et bien sûr à la compétitivité, s’est traduite par des résultats tangibles sur le chemin de l’excellence, avec pour but de devenir la référence au sein de ce secteur industriel. »


Parmi les temps forts de l’année écoulée, il faut citer la solide performance commerciale de l’hélicoptère H175 de sept tonnes, dont trente-six exemplaires ont été commandés en 2015, dépassant les objectifs de l’entreprise. Le carnet de commandes brutes pour cet hélicoptère s’élève désormais à 101 unités après avoir été choisi par plusieurs opérateurs clés dans les secteurs pétrolier et gazier malgré le faible prix du baril qui les pénalise fortement. Exploité par NHV depuis décembre 2014, le H175 a cumulé quelque 2 000 heures de vol avec un haut niveau de disponibilité grâce au travail réalisé pour améliorer sa maturité à son entrée en service. Une première commande pour la variante service public a également été enregistrée en 2015 avec l’opérateur GFS basé à Hong-Kong.


En 2015, Airbus Helicopters a lancé avec succès la phase d’essais en vol du H160, un hélicoptère de moyen tonnage, premier membre de la « Génération H ». Un deuxième prototype a rejoint la campagne d’essais en 2016, une année qui verra également le début de la commercialisation de cet hélicoptère. En 2015, Airbus Helicopters a également livré aux forces armées allemandes le premier H145M, deux ans seulement après l’attribution du contrat pour le développement de cette nouvelle version militarisée de l’emblématique H145.


L’année 2015 a été marquée par des avancées majeures dans la sécurité, le H225 se trouvant aux avant-postes de ces développements avec notamment la mise en application par les opérateurs en Mer du Nord du nouveau manuel de vol à destination des équipages (FCOM), qui précise les bonnes pratiques et établit des recommandations pour les missions Oil & Gas. L’année 2015 aura également été celle de la certification du logiciel de navigation Rig ‘N Fly, une solution avancée permettant des approches simplifiées en « un seul clic » sur les plateformes offshore.


L’année écoulée a été importante pour Airbus Helicopters sur la scène internationale, avec notamment le développement de ses partenariats et une extension de son empreinte mondiale. Airbus Helicopters a été choisi par Korean Aerospace Industries (KAI) comme partenaire stratégique pour développer la nouvelle génération d’hélicoptères légers civils et militaires LCH/LAH, dix ans après que les deux sociétés ont conclu un accord de partenariat pour développer le Surion. Le marché verra ainsi une évolution du H155 pour les applications civiles et militaires, avec plusieurs centaines d’unités à produire.

Un nouveau partenariat a également été signé en vue d’assembler 100 hélicoptères biturbines H135 en Chine, ce qui permettra de renforcer la position d’Airbus Helicopters dans ce pays où l’entreprise bénéficie déjà de 40 % des parts du marché civil. En novembre, l’hélicoptère lourd H215 faisait son apparition, avec un nouveau modèle industriel et un partenariat stratégique élargi avec la Roumanie. Ces modalités permettront d’élaborer une solution performante et économique pour des marchés tels que le transport utilitaire, les opérations de maintien de la paix et les missions de soutien logistique. L’US Army a quant à elle renouvelé sa confiance dans le UH-72 Lakota assemblé localement, en commandant 53 appareils supplémentaires, ce qui porte à plus de 400 le total des hélicoptères en commande.


L’année 2016 sera pour Airbus Helicopters celle de la de transformation. Le nouveau centre de développement de Marignane, destiné à soutenir l’innovation et les futurs programmes, sera inauguré cette année, ainsi que le nouveau site de production de pales de Paris-Le Bourget. La nouvelle ligne d’assemblage final automatisée du H160 sera également inaugurée au second semestre.

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription