0
Industrie
Air Menuiserie obtient de la FAA la reconnaissance de sa technique exclusive de réparation du CAP 10B
Air Menuiserie obtient de la FAA la reconnaissance de sa technique exclusive de réparation du CAP 10B
© AA

| Antony Angrand 437 mots

Air Menuiserie obtient de la FAA la reconnaissance de sa technique exclusive de réparation du CAP 10B

Air Menuiserie, établissement appartenant à AURA AERO et basée à Bernay en Normandie, vient d’obtenir de la FAA la reconnaissance aux Etats-Unis de la réparation GM200 pour le CAP 10B. Elle permet aux pilotes et propriétaires de ce type d’appareil de faire appliquer et reconnaître cette technique de réparation du longeron, et ainsi retrouver le domaine de vol entier de l’avion.

Réparation du longeron du Cap 10B

Air Menuiserie, établissement appartenant à Aura Aero et basée à Bernay en Normandie, vient d’obtenir de la FAA la reconnaissance aux Etats-Unis de la réparation GM200 pour le Cap 10B. Elle permet aux pilotes et propriétaires de ce type d’appareil de faire appliquer et reconnaître cette technique de réparation du longeron, et ainsi retrouver le domaine de vol entier de l’avion.

GM200, un renfort à base de lamelles de carbone 

En effet, une recommandation de la DSAC (Direction de la Sécurité Aérienne Civile Française) préconisait en 2014 la réparation du longeron du Cap 10B. Ce procédé GM200, développé exclusivement par Air Menuiserie, a été reconnu la même année par l’EASA, l’agence européenne de sécurité aérienne. La réparation GM200 consiste en l’ajout de lamelles de carbone sur le dessus et le dessous du longeron de l'aile afin de le renforcer. Ceci permet de supprimer les inspections périodiques des semelles de longeron à l’extrados. L’appellation Cap 10B devient ainsi Cap 10 BK.

Un renfort "Klinka"...

Rappelons qu'en 2003, le domaine de vol du CAP 10 B est revu à la baisse. Les ruptures de voilure conduisent la DGAC à émettre la CN n°2003-375, limitant le domaine de vol à -3.5/+5g en monoplace et -3.5/+4.3g en biplace. Jean-Marie Klinka, ingénieur et ancien responsable du Bureau d’Etudes Avions Mudry & Cie, étudie un renfort du longeron principal, en positionnant une semelle en carbone unidirectionnel sur l’intrados et sur l’extrados de l’aile. Chacune d'elles est inspectée aux ultrasons pour être utilisée dans le cadre de la réparation « GM200 réparation longeron voilure ».

...Et une réparation développée avec le concours de Jean-Marie Saget 

C’est avec la collaboration de l'aéroclub Dassault Voltige et Jean-Marie Saget, ancien pilote d'essai chez Dassault, que le développement du projet est initié. Les essais statiques, menés en 2013, démontrent la qualité de la modification avec une rupture constatée à plus de 12g.
La réparation, dite BK, est développée, validée et appliquée uniquement par Air Menuiserie.

Un savoir faire inégalé

Avec une expertise de plus de 40 ans dans la réparation, la restauration et la construction d’avions en bois et bois/composites, Air Menuiserie, agréée EASA et DGAC, est la seule entité au monde habilitée à réparer les voilures bois du CAP 10B. « Cette reconnaissance par l’autorité américaine de l’aviation civile est la consécration du savoir-faire et de l’expertise d’Air Menuiserie, une entreprise française unique dans le secteur aéronautique. Cet artisanat du bois et du bois / composite est désormais transmis à de jeunes compagnons, afin de pérenniser l’excellence aéronautique française », a déclaré Fabien Raison, Co-fondateur & Directeur des Opérations du constructeur Aura Aero.

 


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité