0
Avion décarboné
ZeroAvia va tester de nouveaux composants pour les groupes motopropulseurs hydrogène-électrique du ZA600
ZeroAvia va tester de nouveaux composants pour les groupes motopropulseurs hydrogène-électrique du ZA600
© ZeroAvia

| Antony Angrand 383 mots

ZeroAvia va tester de nouveaux composants pour les groupes motopropulseurs hydrogène-électrique du ZA600

ZeroAvia a reçu son deuxième avion bimoteur Dornier 228 de 19 places à son siège social de Hollister, en Californie. L'entreprise va étendre sa base américaine afin de tester de nouveaux composants pour les groupes motopropulseurs hydrogène-électrique du ZA600. La certification du ZA600 étant prévue pour 2024, le deuxième Dornier 228 de ZeroAvia sera rééquipé et testé dans les mois à venir. L'avion basé aux États-Unis sera également utilisé pour présenter un certain nombre de cas d'utilisation des groupes motopropulseurs de la société, y compris des applications pour les passagers, le fret et l'industrie.

Un second Dornier Do-228  

ZeroAvia a reçu son deuxième Dornier 228 de 19 places à son siège social de Hollister, en Californie. La nouvelle initiative américaine reprendra le système développé dans le cadre du projet britannique HyFlyer II et l'intégrera dans le même type d'avion. Elle servira de base pour tester de nouveaux composants et de nouvelles intégrations, ainsi que de banc d'essai pour travailler avec la FAA avant la certification du moteur ZA600 prévue en 2024. 

Optimiser la conception du groupe motopropulseur...

"Ce nouveau projet en Californie nous permettra d'utiliser les architectures de notre initiative Hyflyer II, où nous travaillons avec le même avion, et d'appliquer ces leçons alors que nous testons et démontrons davantage le système dans un certain nombre de cas d'utilisation différents", a déclaré Val Miftakhov, PDG et fondateur de ZeroAvia. "En fin de compte, cela nous aidera à optimiser la conception de notre groupe motopropulseur à émission zéro avant la certification. Cette année, nous aurons deux avions de démonstration volant sur deux continents, propulsés par nos groupes motopropulseurs hydrogène-électrique, ce qui nous aidera à obtenir l'engagement de partenaires et de clients dans l'industrie aéronautique mondiale."

...Hydrogène électrique sur HyFlyer II 

ZeroAvia travaillera à la mise au point d'une configuration de moteur hybride qui intégrera à la fois le groupe motopropulseur hydrogène-électrique de la société et un moteur conventionnel dans l'avion. La conversion devrait prendre environ 3 à 4 mois pour préparer l'avion aux vols d'essai. Une fois le moteur configuré, il entrera dans le programme d'essais et de démonstration en vol, couvrant les cas d'utilisation pour les passagers, le fret et l'industrie, avec un certain nombre de partenaires qui seront annoncés ultérieurement.

A Hollister, en Californie 

Le projet HyFlyer II est cofinancé par une subvention de 12,3 millions de livres (16,3 millions de dollars) dans le cadre du programme ATI du gouvernement britannique. L'avancement des démonstrations des deux avions Dornier est une prochaine étape importante pour la voie séquentielle de R&D de ZeroAvia pour réaliser les possibilités transformationnelles de passer des combustibles fossiles à l'hydrogène à émission zéro comme source d'énergie principale pour l'aviation commerciale. En plus du lancement de ce programme, ZeroAvia va agrandir ses installations à Hollister afin de disposer du personnel et des ressources nécessaires pour atteindre les étapes prévues. 

 

 

 

 


Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité