0
Espace
Virgin qui rit, Xcor qui pleure
Virgin qui rit, Xcor qui pleure
© Virgin One

| Pierre-François Mouriaux 232 mots

Virgin qui rit, Xcor qui pleure

Après avoir obtenu un colossal soutien saoudien, le groupe de Richard Branson célèbre un premier contrat de lancement pour le compte du Département de la Défense américain. Parallèlement, la société Xcor est mise en liquidation judiciaire.

Le 26 octobre, en clôture du sommet Future Investment Initiative (FII) à Ryad, Richard Branson révélait avoir signé avec le fonds d'investissement saoudien Public Investment Found (PIF) un accord non contraignant d'un montant d'un milliard de dollars, destiné à Virgin Galactic, The Spaceship Company (TSC) et Virgin Orbit (avec

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.

Contrat DOD LauncherOne Lynx Sir Richard Branson Tourisme spatial Virgin Galactic XCOR


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité