1
Aviation Civile
Vietnam : le grand dessein du Tigre
Vietnam : le grand dessein du Tigre

| HEGUY Jean-Baptiste

Vietnam : le grand dessein du Tigre

PAYS TRÈS DYNAMIQUE COMMERCIALEMENT ET ÉCONOMIQUEMENT, LE VIETNAM A CLAIREMENT FAIT LE CHOIX DU TRANSPORT AÉRIEN POUR DOPER SES PERFORMANCES, ET AMBITIONNE D'ENTRER DANS LE TOP 4 DES PAYS DE L'ASEAN* EN VOLUMES DE PASSAGERS ET DE DÉVELOPPEMENT DE FLOTTES AÉRIENNES.

Qui a récemment visité le Vietnam sait que les gratte-ciel de Hô Chi Minh-Ville n'ont plus rien à envier à ceux des autres grandes métropoles d'Asie du Sud-est comme Bangkok, Kuala Lumpur ou Singapour. Parallèlement, alors que traditionnellement on pensait plus souvent à Dubai, la Chine ou les Etats-Unis pour les développements aéroportuaires pharaoniques, il semble qu'il va falloir y rajouter maintenant le Vietnam, engagé depuis plusieurs années dans une forte impulsion de tout son secteur aérien.

Le symbole de cette dynamique est le lancement du chantier de l'aéroport international de Long Thanh, appelé à devenir la nouvelle plateforme desservant la ville de Hô Chi Minh-Ville, mais situé à 40 kilomètres plus à l'est de la capitale vietnamienne, contrairement à son aéroport actuel, Tan Son Nhat, beaucoup plus central. La nouvelle plateforme internationale, dont le bâtiment principal reprend la forme traditionnelle d'une fleur de lotus, couvre une superficie totale de plus de 5 580 hectares et s'étend sur six villes du district de Long Thanh. C'est le cabinet sud-coréen d'architectes Heerim Architects & Planners qui a été choisi pour le design de la plateforme et est à l'origine du motif floral principal. Le chantier devrait s'étaler sur trois phases et mobiliser un investissement total de plus de 336,6 billions de dôngs (soit 14,8 Md$). La première phase devrait être livrée en 2025 avec une première piste, un terminal passagers, des bâtiments connexes, une capacité d'accueil de 25 millions de passagers et une capacité cargo de 1,2 million de tonnes de fret. Au cours de la deuxième phase, une seconde piste et un terminal passagers supplémentaire devraient être construits pour recevoir 50 millions de passagers annuels et gérer 1,5 million de tonnes de fret. En troisième phase, l'aéroport devrait atteindre les 100 millions de passagers et 5 millions de tonnes de fret après 2035, avec un total de quatre pistes en activité. A noter par ailleurs qu'ADP Ingénierie, la filiale du groupe ADP, est présente au Vietnam depuis 2002, où ses équipes accompagnent les autorités aéroportuaires vietnamiennes dans leurs différents projets de développement. Concernant Long Thanh, c'est ADP Ingénierie qui a réalisé l'étude de faisabilité et de design. ADP Ingénierie y a effectué les études de trafic, le plan-masse, le programme des infrastructures et équipements aéroportuaires, et le design des bâtiments (excepté le terminal passagers) et des systèmes aéroportuaires spéciaux (SAS), faisant appel à tous les champs de son expertise aéroportuaire… Ce projet a mobilisé depuis Paris et Hong Kong jusqu'à un total de 50 experts. ADP Ingénierie a notamment travaillé sur la tour de contrôle de l'aéroport de Nôi Bai (qui dessert Hanoï) et sur l'assistance technique [passenger terminal building (PTB)] de l'aéroport de Tan Son Nhat. Elle a participé à une compétition architecturale (2016) et étudié les systèmes aéroportuaires spéciaux pour l'aéroport de Da Nang (2012). Ces deux dernières années, les équipes d'ADP Ingénierie ont aussi travaillé sur une mission d'études de 9 mois sur l'expansion de l'aéroport de Nôi Bai et la réalisation du schéma directeur à horizons 2030 et 2050, et réalisé des études de capacités dans le cadre des travaux d'extension pour Tan Son Nhat, l'aéroport actuel de Hô Chi Minh-Ville. Dans l'attente du début de la construction et de la montée en charge de Long Thanh, qui doit devenir un véritable hub de niveau international capable de connecter les vols reliant l'Europe, l'Amérique du Nord et l'Océanie, en passant par le Moyen-Orient, l'Asie du Nord-Est et l'Asie du Sud, Tan Son Nhat doit en effet encore absorber une forte croissance de trafic prévue dans les prochaines années. Il est estimé que l'aéroport de Tan Son Nhat devrait accueillir quelque 40 millions de passagers en 2025 et monter à 50 millions en 2030.

Retrouvez l'intégralité de cet article (n°2674, 7 février 2020), en format PDF, ci-dessous. 

Répondre à () :


Captcha
Gerard chevalier | 11/08/2020 07:17

la mobilite multimodale va etre reconfiguree en asie du sud est,autour de ce Hub

| | Connexion | Inscription