0
Industrie
Un second prototype de pré-série pour Joby
Un second prototype de pré-série pour Joby
© Joby Aviation

| Antony Angrand 377 mots

Un second prototype de pré-série pour Joby

Joby ajoute un deuxième prototype de préproduction pour accélérer les essais en vol en 2022. Le second aéronef a reçu le certificat de navigabilité spécial de la FAA à la fin décembre 2021. L'ambition du constructeur est de certifier son aéronef pour débuter une exploitation commerciale en 2024.

Un second prototype de pré-production... 

Joby Aviation a confirmé le 6 janvier avoir reçu la certification de navigabilité spéciale de la FAA et l'approbation de navigabilité de l'US Air Force pour un deuxième aéronef de pré-production en décembre 2021, comme prévu. Le premier prototype de pré-production a généré 65 téraoctets de données d'essai en 2021, volant sur plus de 8 500 km, comprenant ce qui est considéré comme le plus long vol d'un ADAVe (aéronef à décollage et atterrissage verticaux) à ce jour, avec plus de 240 km parcourus. L'aéronef entièrement électrique de Joby est conçu pour transporter un pilote et quatre passagers. Avec une autonomie de 240 km, l'aéronef peut se déplacer à des vitesses allant jusqu'à 370 km/h avec une empreinte sonore particulièrement réduite, selon son constructeur. La société a commencé à faire voler des prototypes grandeur nature en 2017 et a réalisé plus de 1 000 essais en vol à ce jour. Joby a pour objectif de lancer un service de transport de passagers en 2024. 

...Pour certifier en temps et lancer les opérations en 2024

Comme prévu, le deuxième aéronef accélérera considérablement la capacité de Joby à effectuer des essais en vol en 2022, soutenant ainsi l'ambition de la société de certifier sa machine auprès de la FAA à temps dans le but de lancer l'exploitation commerciale en 2024. L'aéronef devrait commencer à voler plus tard ce mois-ci. Reste que pour les essais en vol, Joby a mis les moyens. L'équipe des opérations aériennes comprend de nombreux vétérans de l'industrie aéronautique dotés d'une expérience conséquente, tel Kellen Mollahan, ancien pilote de MV-22 au sein du corps des Marines, officiant en qualité de directeur adjoint des opérations. Figurent également Peter Wilson, ancien pilote d'essai principal pour le programme F-35B avec plus de 35 ans d'expérience en matière d'essais en vol et d'instruction, qui occupe le poste de directeur des normes de vol et de la formation et Jill Wilson, responsable de la sécurité aérienne qui a occupé des postes chez Embraer, XO Jet et Cape Air. Côté maintenance, Matthew Lykins, expert en inspection et audit de la sécurité de la maintenance, technicien en avionique et pilote avec plus de 30 ans d'expérience, a été nommé directeur de la maintenance.  

 

 

 

 

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription