2
Espace
Un documentaire sur Ariane à ne pas manquer
Un documentaire sur Ariane à ne pas manquer
© France Télévisions

| Pierre-François Mouriaux 240 mots

Un documentaire sur Ariane à ne pas manquer

France 5 diffuse le 16 septembre en « prime time » un documentaire très réussi sur l’épopée du lanceur lourd européen.

Trois années de production

La réalisateur François-Xavier Vives a réussi une véritable gageure : retracer en 90 minutes l’histoire du lanceur Ariane (qui fêtait ses 40 ans l’an passé), tout en étant complet mais jamais rébarbatif, didactique et accessible à tous.

Près de trois ans de travail (compliqués par le confinement) auront été nécessaires pour rencontrer une multitude d’acteurs de cette véritable aventure – ses pionniers et leurs héritiers, mais aussi quelques personnalités internationales –, rassembler des images d’archives souvent rares voire inédites, filmer en 4K un décollage d’Ariane 5, obtenir des vues exclusives du Centre spatial guyanais et des usines d’assemblages de la future Ariane 6, mais aussi insérer quelques animations éclairantes.

 

Parfaite explication de texte

L’ensemble, avec d’habiles allers-retours dans le temps, permet de bien comprendre les enjeux de l’accès à l’espace, et raconte sans langue de bois les boires et déboires d’un outil majeur de souveraineté européenne, mis à mal ces dernières années par l’arrivée de nouveaux acteurs, à commencer par SpaceX.

Un premier montage du film atteignait… 3 heures et 40 minutes. On ne peut que souhaiter qu’au-delà de la version de 90 minutes finalement livrée à France Télévisions, une mini-série documentaire ou un film long format en DVD soient prochainement proposés !

Pour l’heure, le documentaire intitulé « Ariane, une épopée spatiale », sera diffusé le 16 septembre à 20h55 sur France 5 dans le cadre de son émission hebdomadaire « Science grand format », puis disponible en replay durant une semaine (voire deux), et sur la plateforme Salto.

Répondre à () :


Captcha
POURFENDEUR | 17/09/2021 13:52

Dommage que le reportage ai omis de mentionner les échecs de V15 le 12/09/85 et surtout celui de V18 le 31/05/86 car ces 2 échecs ont faillis mettre fin à l’aventure du lanceur Européen. Souvenez-vous de cette époque ou il ne se passait pas une semaine sans que la fusée Ariane face la une des journaux télévisés. Le président F. MITTERAND venu spécialement à KOUROU pour le lancement de V15, fit carrément douter du lanceur Européen, les tirs furent arrêtés pendants cinq mois. V18 fut le coup de grâce, les Ariane restèrent clouées au sol, seize mois. C’était l’incompréhension des ingénieurs, à découvrir les phénomènes, qui affectent périodiquement le fonctionnement de l’allumage du moteur cryogénique. Lors de la conférence de presse du 07/07/86 le PDG d’Arianespace, dément formellement l’hypothèse du sabotage et rajoute « on ne peut pas totalement l’exclure ». Cette fois, le ton est donné, nous sommes en pleine affaire d’espionnage, la presse s’en donne à coeur joie et les nommes « les espions d’Ariane ». Vous pourriez, Mr le réalisateur du reportage, faire un nouveau sujet, rien que sur cette époque, croyez moi c’est passionnant, surtout quand on connait la finalité des phénomènes qui affectent l’allumage du moteur. CQFD

Navarro | 18/09/2021 13:44

Tu travailles ou

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription