5
Défense
Turquie : Baykar accélère le développement de son drone MALE armé
Turquie : Baykar accélère le développement de son drone MALE armé

| Bastien Carris 434 mots

Turquie : Baykar accélère le développement de son drone MALE armé

Les essais en vol, effectués en un temps record, ont permis à l'Akinci de franchir une étape cruciale de son développement. Son déploiement opérationnel pourrait intervenir d'ici quelques mois, alors que son petit frère, le TB2 cumule les succès militaires et commerciaux.

Turquie : le drone Akinci poursuit ses essais en vol 

L’Akinci, le drone MALE armable de la société turque Baykar Makina vient de compléter ses essais en vol. Réalisés depuis le 6 décembre 2020 avec l’aide de 3 prototypes (PT-1, PT-2, PT-3), ces tests effectués à Corlu ont permis de valider rapidement le cahier des charges préétablies. Il devrait donc pouvoir équiper les forces armées turques d’ici la fin 2021. La « Jandarma » se montrerait elle aussi intéressée par ce nouvel appareil dans la lutte anti-guérilla contre le PKK en raison de la puissance de ses capteurs et de sa puissance de feu.

Capacités Air/Air et 8 points d'emport

L’Akinci est un drone MALE (Medium Altitude Long Endurance) de la classe des 6 tonnes qui offre une autonomie de 24 heures pour une vitesse maximale supérieure à 500 km/h. Son plafond opérationnel est de 12 192 mètres et sa charge utile de 1350 kilos. Il peut emporter toute la gamme des nouvelles munitions intelligentes du turc Rocketsan, à la fois air-sol (L-UMTAS, CIRIT, HGK, MAM-L, MAM-T, MAM-C, SOM…) mais aussi air-air (Gökdoğan, Bozdoğan) grâce à ses 8 points d’emports. Selon le besoin des opérateurs, il peut être équipé de turbopropulseurs de 450 ch ukrainiens (Motor Sich AI-450T) ou de 750 ch (version toujours en cours de développement). La motorisation 450 ch se prête à une surveillance lente et rapprochée des zones urbaines, tandis que ceux de 750 ch pourraient trouver une efficacité dans les opérations ISR à haute altitude. L’emport de charges SIGINT/ELINT et EW sont prévus, sans qu’un descriptif n'ait été apporté.

IA embarquée

Drone intelligent, l’Akinci collecte et enregistre automatiquement les données à partir de ses capteurs et de ses caméras grâce à six ordinateurs de bord dotés d’ une IA afin de reconnaître des formes, identifier des patterns, et automatiser des tâches. Grâce à cette IA, il peut rester en vol et continuer sa mission sans l’usage du GPS en analysant le paysage qu'il compare à un modèle numérique embarqué. Doté d’un radar SAR/GMTI (AESA) de conception locale, il aurait la capacité de détecter  et de poursuivre des cibles par tous les temps mais aussi de détecter les changements d'activités (traces de pneus, de chenilles ...). Baykar qui a déjà modifié l’équation des champs de batailles libyen, syrien, arménien avec son drone tactique armé TB2, entend bien capitaliser toute son expérience et ses acquis technologiques sur cette nouvelle machine. Toutefois les "quelques détails à régler" ( choix définitif des systèmes optroniques et autres capteurs embarqués...) loin d'être négligeables peuvent permettre de penser que l’Akinci débutera sa carrière opérationnelle plus tard que prévu.

 

 


 

Répondre à () :


Captcha
Adel | 24/04/2021 18:18

Celui la sera certainement un des meilleurs aux mondes dans sa categorie

patrico | 24/04/2021 22:55

Peut etre bien je vous l accorde mais il y en d autres qui vont sortir autour redoutable, mais si une, ou groupement d'entreprises Française pouvez si mettre ! a construire un Drone MALE Xtremnovateur! mais pas une usine à gaz gouffre a budgets, mais plutot et surtout digne de l'attente de nos Armées ! Le retard pris ce rattrape jamais, alors on y crois, pas !

François-01 | 25/04/2021 11:50

Les drones HALE, sont habituellement pourvus d'une excroissance à l'avant du fuselage (qui d'ailleurs reprends souvent la forme de la verrière d'un cockpit) qui abrite l'antenne de liaison satellite. Ces drones turques ne présentent pas se bossage. N'ont -ils pas d'antenne satellite ?

oxi | 25/04/2021 13:50

Ils sont fort les turcs. Je ne savais pas qu'il travaillaient sur de telle projet.

Clem | 27/04/2021 17:38

Empire de la Turquie à nouveau en premier ligne de la conquête de l'espace. Que Dieu protège ce pays Inchahala

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription