7
Industrie
Turkish Aerospace Industries investit massivement pour le TF-X
Turkish Aerospace Industries investit massivement pour le TF-X
© TAI

| Antony Angrand 283 mots

Turkish Aerospace Industries investit massivement pour le TF-X

Les nouvelles installations créées par Turkish Aerospace Industries (TAI) grâce à d'énormes investissements serviront principalement les besoins du projet d'avion de combat national (MMU) et contribueront également à l'économie du pays par le biais des exportations.

Des bâtiments inaugurés début janvier...

Pour le TF-X ou plutôt MMU, l'avion de combat national turc, les investissements ont été massifs. C'est le 6 janvier 2022 qu'ont été officiellement inaugurés le Centre d'ingénierie de l'avion de combat national, le bâtiment de production composite, le Centre d'ingénierie des systèmes spatiaux et le

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

Rec | 28/01/2022 01:35

La Turquie a les structures nécessaire pour fabriquer un avion de chasse et le prouvera normalement dès cette année avec l'arrivée du HURKUS un petit jet d'entraînement et d'attaque léger pour ce qui est du TFX le chemin et encore long mais les moyens mise en œuvre sont importants... Je trouve très courageux de fabriquer un avion de chasse de 5 ème gen et plus particulièrement un réacteur nationale quand ont sais que quelques pays a peine dispose du savoir faire, et de cette technologie ! Le programme de TAI sera suivie assurément de très près par les concurrents !

Petrau | 28/01/2022 18:10

La décision américaine (sans doute opportune, je ne pretend pas avoir la compétence pour en juger) va amener à terme la Turquie à fabriquer son propre avion, le TF-X. Cela prendra le temps nécessaire, mais nul doute qu'ils y arriveront. Ceci me rappelle deux événements passés lourds de conséquences très positives pour l'industrie aérospatiale en Europe. A la fin des années 60, nos amis américains avaient refusé de lancer les satellites de télécommunications franco-allemands Symphonie s'ils devaient avoir un usage commercial, ce pour quoi ils étaient prévus. Allemands et français ont donc renonce à l'usage commercial et les satellites ont été lancés par la Nasa pour un seul usage expérimental. La conséquence en a été le développement de la fusée Ariane sur la base du projet L3S du Cnes. A peu près à la même époque, alors que la GB venait de retirer son soutien au premier projet d'Airbus (qui était alors Germano - franco - anglais) les allemands de MBB ont approché Boeing afin de coopérer à la fabrication d'un gros porteur bi-couloir, se proposant d'en fabriquer le fuselage. Boeing a refusé. Les allemands ont alors confirmé leur participation à Airbus qui allait devenir le succès incontestable que l'on sait. Tout ceci pour dire que les décisions d'un moment peuvent générer des conséquences aussi considérables qu'imprevues à moyen terme.

Alexandre | 28/01/2022 19:18

Je rejoins les commentaires précédents, on ne s'improvise pas industrie aéronautique 100% autosuffisante du jour au lendemain. Mais l'isolement fera qu'ils y arriveront. Le plus inquiétant dans ça, c'est l'avenir sécuritaire dans la région du bassin méditerranéen oriental et sur la mer Egée. Quelles seront les velléités des futurs dirigeants Turques ? À scruter de près pendant toute la décennie.

Patrico | 29/01/2022 13:37

En dehors de toutes animosités politiques et Quoi que l on dise la Turquie est et a une vraie maitrise de l industrie Aéronautique et le prouve.. leurs centres de recherches et développements sont en pointes et on peu le lire régulièrement sur de belles pages Aéros pourtant peux favorables à leurs égards. La photo présente d Air et Cosmos me rappel fortement le "Tempest" UK ! Mais a ces niveaux de développements les copies ne rentrent pas en jeux ! Ce sont les puissants ordi qui feront les différences dans les extrem détails genre SU CheckMate Russe. Simple avis. Merci a v tous ! Thank you.

Bohmid raptor | 31/01/2022 22:30

Pourquoi n on pas dit qu avec l aide des russes aussi pour ce projet TF-X

Petrau | 01/02/2022 16:39

Bonjour. A quoi pensez vous quant à l'aide des russes ? Au turboreacteur ?

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité