4
Espace
Trois hommes d’affaires sur la Station spatiale internationale
Trois hommes d’affaires sur la Station spatiale internationale
© SpaceX

| Pierre-François Mouriaux 707 mots

Trois hommes d’affaires sur la Station spatiale internationale

Après Inspiration4, premier vol autour de la Terre 100 % privé, SpaceX a lancé le 8 avril sa première mission touristique vers la Station spatiale internationale, en coopération avec la startup Axiom Space.

Huit mois après Inspiration4

En septembre dernier, SpaceX avait une nouvelle fois marqué l’histoire en envoyant, à 585 km d’altitude, une capsule Crew Dragon occupée par quatre touristes, formés en quelques mois au voyage spatial – seul le commandant de bord, Jared Issacman, possédait une solide expérience de pilotage de jets privés.

Inspiration4, premier


Répondre à () :

Julie | 11/04/2022 17:17

Cette "mission" représente ce qu'il y a de plus détestable en matière spatiale : le tourisme ! Il est choquant de voir des bipèdes fortunés aller chercher dans l' ISS les frissons qu'ils sont incapables de trouver sur terre. Tout n'est pas à vendre. On peut craindre de voir ce type de phénomène se reproduire sur la lune à brève échéance. L'espace, c'est le monde de la science, le monde de la découverte, le monde du rêve pour tous et certainement pas un terrain de pseudo-aventure pour quelques uns.

Thierry | 12/04/2022 02:08

Quelle tristesse ! Tout ça pour le plaisir de quatre nantis et contenter l'avidité de quelques autres. Et la pollution que cela engendre... On en parle ! Le pire c'est que la plupart applaudissent des deux mains et voient cela comme une avancée. Une avancée de la bêtise humaine et certainement ! Combien meurt de fain et de soif pour permettre cela. Combien pourrait vivre décemment si toute cette énergie et argent était consacré à trouver des moyens de mieux vivre sur terre. Parce que quoi qu'on nous dise. Jamais l'humanité ne trouvera sont salut, dans l'espace, sur une autre planète. Quelques, je dis bien, quelques hommes auront certainement la possibilité de passer quelques mois, voire quelques années sur Mars. Mais cela s'arrêtera là. Puis surtout on ne parle pas de la façon dont ces périodes sur Mars se passeront. Sous une bulle ou sous une combinaison... Si c'est cela l'avenir de l'homme !!

Bruno | 12/04/2022 09:34

Même si les objectifs scientifiques et technologiques de cette mission sont discutables, pourquoi jeter l'opprobe sur l'espace ? Cette activité a fait avancer la connaissance dans de nombreux domaines. L'espace permet de rendre de nombreux services et notamment pour les populations du tiers monde : la gestion des sols pour l'agriculture, la télémédecine, l'aide apportée aux secours lors de catastrophes en sont des exemples. Les données des satellites sont primordiales pour les études des climats. Les études menées lors des vols spatiaux habités sont très utiles notamment pour la médecine. L'espace est un vecteur important d'emplois et d'investissements ; les sommes dépensées pour l'espace sont bien minimes comparées à celles qui sont englouties pour l'alcool, le tabac ou les jeux de hasard. Enfin, il convient de réfléchir sur cette question : si le domaine spatial n'existait pas, les sommes seraient-elles réinvesties pour autant vers les nécessiteux ?

JP | 14/04/2022 10:19

@Bruno. Il ne s'agit pas de jeter l'opprobre sur l'espace, loin de là. Mais il est permis de s'interroger sur l'opportunité de voir des "clowns" dans l'ISS, au seul prétexte qu'ils ont de l'argent

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

Parole d'experts

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité