2
Défense
Série noire pour le porte-avions russe
Série noire pour le porte-avions russe
© DR

| GBelan

Série noire pour le porte-avions russe

L'unique porte-avions russe, déployé en Méditerranée vient de perdre un second en appareil. Un avion de chasse Soukhoï Su-33 a dérapé sur le pont de l'Amiral Kuznetsov, alors qu'il tentait d'apponter. Il s'est écrasé en mer. Le pilote est parvenu à s'éjecter.

Le ministère de la Défense russe a expliqué que la cause tient en la défaillance d'un brin d'arrêt.

Le pilote a été récupéré sain et sauf, après avoir réussi à s'éjecter.

C'est la seconde perte d'un avion de guerre basé sur l'unique porte-avions russe. Récemment, un chasseur de type MiG-29 à court de carburant n'avait pas été en mesure d'atterrir sur le navire (relire ici).

Le porte-avions multiplie donc les incidents. Une partie de la flotte embarquée aurait également été déployée à terre pendant quelques semaines. A noter que l'Amiral Kouznetsov ne dispose pas de catapulte, limitant l'emport des appareils bombardant la Syrie.

Déployé en grandes pompes, l'aventure du porte-avions russe tourne au cauchemar.

 

 

Répondre à () :


Captcha
François.Souvignon | 06/12/2016 09:26

"Tourne au cauchemar" : faut pas exagérer quand même, il n'y a aucun mort. On est loin de l'avion abattu par les turques "Limitant l'emport des appareils" : Les Su-33SM du Kouznetsov effectuent surtout des missions d'escorte, donc pas besoin d'un énorme emport. Par ailleurs le Kouznetsov embarque également pour cette missions quelques KA-52K Katran qui eux ne sont pas limités par l'absence de catapultes.

Simon.Perrault | 04/01/2017 01:37

Comme dit le proverbe l'expérience ne s'achète pas! Et cela en bien vrai pour ce type d'opérations aéronavales.

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription