0
Aviation Civile
SNPL : la grève n'aura pas lieu
SNPL : la grève n'aura pas lieu
© Cosmao - Air & Cosmos

| Léo Barnier

SNPL : la grève n'aura pas lieu

Une fois n'est pas coutume, la médiation semble avoir porté ses fruits. Le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) vient de lever son préavis de grève, qui courait du 3 au 30 mai. Cette annonce, attendue après la rencontre avec le secrétariat d'Etat aux Transports le 29 avril, n'a donc été officialisée qu'à la veille de l'échéance.

 

Le SNPL n'a pour l'instant pas encore précisé les raisons de cette décision. Seul le secrétariat d'Etat aux Transports avait communiqué à la suite du 29 avril. Il avait alors annoncé avoir entendu trois des quatre revendications du syndicat, majoritaire chez les pilotes d'Air France. La première est la mise en place d'une table ronde pour répondre « à la question des taxes supportées par le transport aérien ». Grâce à ce groupe de travail, le SNPL entend « abaisser le taux des taxes diverses qui pèsent lourdement sur le transport aérien français ».

 

Une enquête de représentativité va être lancée d'ici fin mai auprès des pilotes de ligne, comme préalable « à l’ouverture de négociations pour une convention collective nationale ». Le SNPL réclame en effet la rédaction d'un accord de branche pour les pilotes, qui en sont aujourd'hui dépourvus. Enfin, le secrétariat d'Etat aux Transport a déclaré travailler à la mise en place d'un dispositif pour faciliter le passage des navigants aux contrôles de sûreté, sans remettre cette dernière en cause.

 

En revanche, la revendication du SNPL d'abroger la loi Diard semble être restée lettre morte. Elle faisait pourtant partie des principales demandes du syndicat depuis de longs mois. Il dénonce ainsi l'obligation pour les personnels grévistes de se déclarer 48 heures à l'avance. Cette mesure, votée en mars 2012 , est ainsi décrite comme « attentatoire au droit de grève ». Le délai de 48 heures, prévu pour pouvoir avertir les passagers au moins 24 heures à l'avance, permet à la compagnie de s'organiser et de limiter les effets d'une grève avec notamment « le remplacement des grévistes par des salariés exerçant habituellement leur activité dans d’autres pays d’Europe. »

 

Air France a félicité les pilotes pour leur décision de lever ce préavis. La compagnie nationale avait réagi avec véhémence à l'annonce du préavis de grève, et avait notamment dénoncé le risque de voir ses efforts de redressement annihilés par un mouvement soutenu.

 

 

Répondre à () :


Captcha

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription