2
Industrie
Rolls-Royce va tester son générateur destiné au système PSG1
Rolls-Royce va tester son générateur destiné au système PSG1
© Rolls-Royce

| Antony Angrand 268 mots

Rolls-Royce va tester son générateur destiné au système PSG1

Rolls-Royce a réceptionné à Bristol son générateur qui sera sous peu testé sur le banc d'essais 108. Ce générateur fera partie du programme de démonstration du système de production d'énergie 1 (PGS1) de 2,5 mégawatts, destiné aux futurs avions régionaux.

Un élément du PSG1

Le générateur, ainsi que l'électronique de puissance associée, a été livré au banc d'essai 108 récemment inauguré à Bristol, au Royaume-Uni, en provenance du site Rolls-Royce de Trondheim, en Norvège, après avoir achevé un vaste programme d'essais de développement. Il fera partie du programme de démonstration du système de production d'énergie 1 (PGS1) de 2,5 mégawatts, destiné aux futurs avions régionaux. Outre la propulsion hybride-électrique, le générateur pourrait également être utilisé dans le cadre d'un système "plus électrique" pour des avions plus grands ou dans de futures applications terrestres ou marines.

Une alimentation de l'ordre du mégawatt...

Le PGS1 constitue un élément important de notre stratégie de durabilité, qui comprend le développement de systèmes d'alimentation électrique et de propulsion innovants. Rolls-Royce a déjà testé l'élément moteur AE2100, les commandes spécialisées et le système de gestion thermique au banc d'essai 108. "Notre générateur a la taille d'un tonneau de bière, mais il doit produire suffisamment d'électricité pour alimenter en continu environ 2 500 foyers - c'est une véritable révolution en termes de possibilités physiques. Une fois les tests terminés, nous disposerons d'une base pour une alimentation de l'ordre du mégawatt pour les futurs avions hybrides", a déclaré Adam Newman, Ingénieur en chef de la conception, chez Rolls-Royce. 

...Pour les avions régionaux

Le banc d'essai 108 et le PGS1 ont été soutenus par le projet MegaFlight de l'Institut britannique de technologie aérospatiale, tandis que la conception, la fabrication et les essais du générateur électrique, du moteur et de l'électronique de puissance de 2,5 MW à Trondheim ont été soutenus par le programme européen Clean Sky 2.

Répondre à () :


Captcha
DonDiego | 23/07/2021 13:50

L'auteur de l'article a oublié le plus important, quel carburant est consommé par ce générateur, et quel est le rendement.

COULIBALY Salomon | 28/07/2021 17:00

Je suis amateur en tant que fan de Rolls-Royce

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription