2
Les Dossiers d'Air&Cosmos
RETOUR SUR... Aux commandes de l'Airbus A330neo
RETOUR SUR... Aux commandes de l'Airbus A330neo
© Airbus

| Greg Cellier

RETOUR SUR... Aux commandes de l'Airbus A330neo

En mars 2019, notre pilote-essayeur, Greg Cellier est passé aux commandes de l'Airbus A330neo. Moins d'un an après avoir réalisé un vol sur l'Airbus A350-1000.

Fonctionnalités du poste de l'A350

Le poste de pilotage de l’Airbus A330neo, malgré un look typique A330, bénéficie des avancées et fonctionnalités du poste de l’Airbus A350. Sont proposés deux dispositifs tête haute en option et en termes de capacité, les derniers développements en termes de précision de navigation, per- mettant, entre autres, de nou- veaux types d’approches (RNP- AR), un système d’anticollision avancée (AP/FDTCAS),un système de prévention de sortie de piste (Runway Overrun Prevention), et un Electronic Flight Log bénéficiant de la connectivité du poste pour transmettre des informations en temps réel sur le suivi de la navigation sont présents sur les A330neo.....

Protection en boucle ouverte

Les modifications majeures de l’A330neo (nouveaux moteurs plus lourds, nouvelle aile) ont nécessité un travail particulier sur les commandes de vol électriques afin de conserver les caractéristiques de la série A330. Thierry Bourges m’explique que le travail a consisté à affiner les lois des commandes en tangage et roulis sur certaines phases de vol et que le résultat est à la hauteur des espérances avec un comportement semblable à l’A330 classique et une précision accrue. Pour empêcher les tail strikes, une protection en boucle ouverte a été insérée dans le logiciel des commandes de vol et, incorporant des bénéfices de l’A350, les lois de « dérotation » de l’A330 classique ont été modifiées, afin de présenter le maximum de communité en termes de sensations de pilotage.......

Facilité de contrôle

J’avance souplement les manettes de puissance, passe le premier cran et les emmène dans le cran de poussée Flex. Je lis le FMA (Flight Mode Annunciator situé en partie haute de mon Primary Flight Display) et contrôle latéralement la machine aux palonniers pendant la course au décollage. 100 kt défilent en une vingtaine de secondes et, à V1, j’enlève mes mains des manettes de puissance, car à partir de ce point nous volerons même si une panne moteur intervient. A VR (vitesse de rotation) j’affiche 15 degrés d’assiette avec une cadence de 2 à 3 degrés par seconde et je peux tout de suite constater la facilité d’afficher des ordres en tangage via le mini- manche. Revenir à un mini-manche de type Airbus, alors qu’actuellement je travaille avec un volant, n’est pas vraiment déroutant et j’apprécie la facilité de contrôle offerte....

Article complet à (re)découvrir en téléchargeant le fichier ci-dessous.

Répondre à () :


Captcha
TOTAL | 21/04/2020 20:29

,,

GONON | 22/04/2020 23:19

Excellent article sur un excellent avion

| | Connexion | Inscription