3
Industrie
Quatre autres hydravions AG600 vont être construits
Quatre autres hydravions AG600 vont être construits
© DR

| Antony Angrand

Quatre autres hydravions AG600 vont être construits

Le programme d'essais en vol de l'hydravion amphibie chinois AG600 avance. Quatre hydravions supplémentaires vont être construits pour être ajoutés au premier, qui a jusqu'alors cumulé 308 heures d'essais.

Au second semestre 2020 

Aviation Industry Corp of China (AVIC), le conglomérat chinois d’aviation, a annoncé le 23 mai 2020 qu’il envisageait de commencer des essais en vol en mer de son hydravion AG600 à Qingdao, dans la province du Shandong, en Chine orientale, au second semestre de cette année. À ce jour, le premier prototype de l'AG600 a effectué 172 vols préparatoires cumulant 308 heures d'essais. L’équipe du projet travaille avec les autorités connexes à Qingdao, une ville côtière orientale, en train de faire des plans sur les premiers essais de décollage et d’atterrissage basés sur la mer, a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Deux prototypes actuellement 

Deux prototypes de l'AG600 sont en cours d’essai : l’un est consacré aux essais en vol et l’autre aux essais statiques au sol. La société va bientôt commencer la construction de quatre prototypes supplémentaires de l’AG600 pour les tests, selon les concepteurs.

Le développement de l’AG600 a été approuvé par le gouvernement chinois en juin 2009. Plus de 10 000 chercheurs et ingénieurs de centaines d’instituts, d’entreprises et d’universités nationales ont participé au programme AG600. La construction du premier prototype a débuté en mars 2014 et s’est achevée en juillet 2016. L’hydravion a effectué son premier vol en décembre 2017 à Zhuhai, dans la province du Guangdong, dans le sud de la Chine, en décollant et atterrissant à un aéroport. Dix mois plus tard, elle effectuait le premier décollage et amerrissage depuis le réservoir Zhanghe à Jingmen, dans la province du Hubei, en Chine centrale.

Le plus grand avion amphibie au monde

Avec une longueur de 37 mètres et une envergure de 38,8 mètres, l’AG600 est à peu près la taille d’un Boeing 737. Propulsé par quatre moteurs turbopropulseurs WJ-6, il a un poids de décollage maximum de 53,5 tonnes. Hors Martin Mars et autres Hughes H-4, ces caractéristiques en font le plus grand avion amphibie au monde, dépassant le Japonais ShinMaywa US-2 et le Russe Beriev Be-200.

SAR et jusqu'à 50 personnes transportées 

L’AG600 sera principalement chargé d’effectuer des missions de lutte contre les incendies et de la recherche et du sauvetage maritimes. Il peut également être réaménagé pour effectuer des inspections environnementales maritimes. L'hydravion AG600 a une autonomie d’environ 4500 kilomètres. Il est capable de transporter 50 personnes lors d’une mission de recherche et de sauvetage maritime. 

12t d'eau 

Lorsqu’il sera affecté à la lutte contre les incendies de forêt, il pourra recueillir 12 tonnes d’eau d’un lac ou d’une mer en 20 secondes, puis larguer cette eau sur une superficie d’environ 4 000 mètres carrés, selon les données constructeur. 

Répondre à () :


Captcha
patrico delmondo | 26/05/2020 06:41

Waouhhh ! Magnifique réalisation aéronautique amphibie ! Quand on sait que 70 % des océans et mers couvrent la surface du globe ! Que la Chine avec ses immenses côtes en bordures de leur Mer, doit pouvoir s y mouvoir par tous les moyens ! L hydravion est le moyen idéal pour y etre présent en temps records ! Bravo, ils ne dorment pas, et j ai toujours cru en l hydravion nouvelle génération . J y travail et je suis persuadé qu ils vont devenir Indispensable plus que jamais dans tous les domaines , civils et, bien sûr militaires !

Deres | 26/05/2020 08:39

J'adore la fable de l'avion civil pour le sauvetage et les incendies ... Il est évident que cet appareil sera orienté anti navire et anti sous marin. Et qu'une bonne partie sera basé dans les îles occupés militairement des mers du sud.

Le ngoc Hoan | 19/06/2020 07:52

Bonne analyse

| | Connexion | Inscription