0
Aviation Civile
Qantas met en place des vols tests pour étudier l'ultra-long-courrier © Boeing

| HEGUY Jean-Baptiste

Qantas met en place des vols tests pour étudier l'ultra-long-courrier

La compagnie australienne Qantas a annoncé le lancement de trois vols de recherche ultra-long-courriers dans le cadre du projet "Sunrise", pour collecter de nouvelles données sur la santé et le bien-être des passagers et de l'équipage. L'objectif est d'opérer des vols commerciaux sans escale entre la côte est de l'Australie (Brisbane, Sydney, Melbourne) d'une part et Londres et New York d'autre part. 

Pendant trois mois, trois Boeing 787-9 neufs verront leur vol de convoyage ("ferry flight") réorganisé. Au lieu de voler à vide de Seattle vers l'Australie, l'appareil empruntera deux itinéraires du programme Project Sunrise : Londres et New York vers Sydney, soit le premier vol commercial au monde à être effectué sans escale entre New York et Sydney, et le deuxième vol commercial à rallier directement Londres à Sydney. Chaque vol accueillera 40 personnes (personnel de bord inclus) au maximum afin de minimiser le poids et de fournir l'autonomie de carburant nécessaire. Les émissions de carbone seront intégralement compensées. 

La recherche à bord est conduite en partenariat avec le centre Charles Perkins de l'université de Sydney et l'université Monash, de concert avec le Centre de recherche australien sur la vigilance, la sécurité et la productivité. 

Les passagers - essentiellement du personnel Qantas - porteront sur eux un dispositif technologique et prendront part aux expériences spécifiques tout au long des 19 heures environ que dureront les vols. Les scientifiques et les experts médicaux du centre Charles Perkins contrôleront les rythmes du sommeil, la consommation d'aliments et de boissons, l'éclairage, les mouvements corporels et le divertissement à bord pour évaluer l'impact sur la santé, le bien-être et l'horloge biologique. Les chercheurs de l'université de Monash travailleront avec les pilotes pour enregistrer les taux de mélanine de l'équipage avant, pendant et après les vols. Les pilotes porteront un dispositif EEG (électroencéphalogramme) analysant les rythmes des ondes cérébrales et contrôlant la vigilance, le but étant de révéler des données visant à optimiser leurs cycles d'activité et de repos lors des vols long-courriers. 

Airbus et Boeing ont récemment présenté à Qantas leurs appareils (respectivement l'A350 et le Boeing 777-X) à même d'opérer des vols dans le cadre du programme Project Sunrise avec une fiabilité éprouvée. La décision finale - tributaire de l'économie aéronautique, des approbations réglementaires et des accords industriels - est attendue d'ici fin décembre 2019. 

Qantas Airways Boeing 787-9 Ultra long courrier

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription