0
Industrie
Projet Fresson, la motorisation électrique sur Britten Norman Islander © Britten Norman

| Antony Angrand

Projet Fresson, la motorisation électrique sur Britten Norman Islander

Le bimoteur Britten Norman va connaître une seconde vie sous forme de motorisation électrique. C'est le but du projet Fresson, qui réunit Rolls-Royce, l'avionneur Britten Norman, l'université de Cranfield et le groupe Denis Ferranti entre autres, qui vise à obtenir un certificat de type supplémentaire avant la commercialisation d'un kit.

Cranfield Aerospace Solutions a reçu le soutien du gouvernement britannique pour un projet de développement de l'aviation électrique. Le projet Fresson a reçu une subvention de 9 millions d'euros pour la conception, la fabrication et l'intégration d'un système de propulsion hybride-électrique dans un avion Britten-Norman de 9 places bimoteur.

La subvention est fournie par l'intermédiaire du programme ATI : un partenariat entre l'Aerospace Technology Institute (ATI), le Department for Business, Energy and Industry Strategy et Innovate UK pour maintenir et développer la position concurrentielle du Royaume-Uni dans la conception et la fabrication aérospatiales civiles.

"Le projet Fresson réunit un excellent partenariat pour développer une technologie innovante pour une solution de transport aérien entièrement électrique durable pour les îles isolées. L'objectif ultime des partenaires de fournir le premier service commercial d'avions entièrement électriques transportant des passagers au Royaume-Uni marquera une percée significative pour la propulsion tout électrique", a déclaré Mark Scully, responsable de la technologie pour les systèmes avancés et la propulsion à l'ATI.

L'équipe du projet Fresson comprend des entreprises britanniques : Rolls-Royce, qui fournira le système de gestion de l'énergie, le Groupe Denis Ferranti, qui fournit les moteurs électriques, Delta Motorsport, fournissant des batteries, WMG (Université de Warwick), qui effectuera des essais et de la caractérisation des batteries et Britten-Norman, l'équipementier de l'avion fournissant les données et le support de conception des aéronefs et des aéronefs de base. La société mère du CAeS (Cranfield Aerospace Solutions), l'Université de Cranfield, fera des recherches sur des solutions technologiques clés essentielles pour ce projet de 30 mois.

"Les résultats de ce projet de démonstration d'avions électriques peuvent être rapidement développés en un kit de modification certifié EASA/CAA (Agence européenne de sécurité aérienne et Administration de l'aviation civile britannique), permettant au Royaume-Uni de montrer la voie avec le premier avion sous-régional transportant des passagers capable de voler en tout électrique. La force des partenaires industriels impliqués dans ce projet, sont soutenues par les capacités de recherche aérospatiale de l'Université de Cranfield. Cela va accélérer notre révolution des transports verts", a commenté Paul Hutton, PDG de CAeS (Cranfield Aerospace Solutions).

Le projet Fresson soutient l'engagement de Rolls-Royce à rendre l'aviation plus durable. Ce démonstrateur de technologie de vol électrique permet à Rolls-Royce d'introduire un nouveau concept de contrôle de la distribution de puissance au niveau de l'avion qui optimise tous les éléments du système de puissance et de propulsion.

À la suite du projet de démonstration, le CAeS certifiera la modification par l'entremise de l'AESA afin d'obtenir un certificat de type supplémentaire qui sera alors immédiatement disponible sur le marché mondial, ce qui permettra aux exploitants actuels des 400 Britten Norman Islanders de convertir leurs avions en réduisant leurs coûts d'exploitation et leur empreinte carbone.

Dans les phases suivantes de la stratégie d'avions écologiques de CAeS, l'intention est de concevoir et de mettre en œuvre une modification similaire, cette fois à un plus grand type d'aéronef sous-régional de 19 places, en continuant avec des partenaires à concevoir et à construire un nouvel avion de 19 places. La conception du nouvel avion sera optimisée pour une propulsion sans émission, en faisant usage de l'architecture des systèmes de propulsion certifiés des phases précédentes. 

Rolls-Royce Britten Norman Université de Cranfield Motorisation électrique

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription