1
Espace
Premier survol de Vénus par la sonde BepiColombo
Premier survol de Vénus par la sonde BepiColombo
© ESA / BepiColombo / MTM, CC BY-SA 3.0 IGO

| Pierre-François Mouriaux

Premier survol de Vénus par la sonde BepiColombo

Chaque fin de semaine, une image qui a fait l’actualité ou retenu notre attention. Le 15 octobre, la sonde euro-japonaise en route vers Mercure effectuait une manœuvre d’assistance gravitationnelle au voisinage de Vénus.

A une distance de seulement 11 000 km

Lancée par une Ariane 5 depuis la Guyane le 20 octobre 2018, la mission euro-japonaise BepiColombo s’est approchée de la planète Vénus le 15 octobre, afin de modifier sa trajectoire qui la conduira vers la planète Mercure, en décembre 2025.

Le passage au plus près a eu lieu à 3 h 58 UTC, à une distance de 10 720 km.

Elle était de 14 000 km une minute auparavant, au moment où cette image a été prise par une caméra de surveillance du module MMO (Mercury Magnetospheric Orbiter), dont l'antenne à gain apparaît en haut de l'image, tout comme la flèche du magnétomètre, qui « traverse » Vénus (visible en haut à droite).

Le terminateur – la frontière entre la planète entièrement éclairée (jour) et la zone entièrement ombragée (nuit) – se dessine dans le coin, à droite.

Les caméras embarquées sur la sonde fournissent des clichés instantanés en noir et blanc toutes les 52 secondes, avec une résolution de 1024 x 1024 pixels.

L’image a été légèrement retraité pour accentuer les contrastes.

 

Encore sept manœuvres

Après un passage au plus près de la Terre le 10 avril dernier, cette manœuvre de BepiColombo constituait la première des deux survols en « rase-mottes » au-dessus de l’étoile du berger nécessaires pour bien se diriger vers Mercure.

Six survols de cette dernière seront nécessaires pour se libérer de l’attraction du Soleil et se mettre sur orbite pour démarrer ses mesures.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription