0
Défense
Pékin met Kiev sous pression
Pékin met Kiev sous pression

| Marek Kaminsky 252 mots

Pékin met Kiev sous pression

Les investisseurs chinois exigent de l’Ukraine 3,6 milliards de dollars pour l’annulation de la vente de la société

Vente annulée et arbitrage international

La vente du constructeur de moteurs d’aéronefs ukrainien « Motor Sich » avait été compromise par la mise sous sanctions de la compagnie chinoise Skyrizon Aircraft- qui détenait 50% des parts- par l’Ukraine et les Etats-Unis en janvier 2021. S’appuyant sur les réglementations internationales de protection des

Cet article est réservé aux abonnés numérique Web.


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité