0
Défense
Patriot : la Pologne signe enfin le contrat
Patriot : la Pologne signe enfin le contrat
© Raytheon

| BOQUET Justine

Patriot : la Pologne signe enfin le contrat

Le 29 mars, la Pologne a officiellement signé le contrat portant sur l'acquisition du système américain Patriot. Après plusieurs mois de négociations tarifaires, Varsovie a finalement sauté le pas.

Avec cette acquisition, la Pologne vient considérablement renforcer ses moyens de défense sol-air. L'achat du Patriot de Raytheon se fera en deux phases, lesquelles font partie du programme Wisla. Avec la première phase, la Pologne va s'équiper de deux batteries Patriot Pac 3+ qui devraient être livrées fin 2022. La capacité opérationnelle sera quant à elle prononcée entre 2023 et 2024.

Les négociations concernant l'acquisition du Patriot par la Pologne ont trainé dans le temps, principalement en raison du coût du système. Initialement, les Etats-Unis souhaitaient vendre le Patriot pour 10,5 Md$. Finalement, la Pologne est parvenue à négocier le prix et paiera 4,75 Md$. Une partie des éléments seront produits directement en Pologne, tels que les lanceurs, les véhicules de transport ou encore les systèmes de communication.

La Pologne s'est félicitée de la concrétisation du contrat Patriot et a rappelé l'importance que revêt ce système pour la défense sol-air du pays. « Le contrat pour l'acquisition du système Patriot rendra la Pologne plus sûre, l'OTAN plus forte et notre coopération militaire plus étroite que jamais », explique le Ministère de la Défense polonais.

Dans un second temps, la Pologne débutera les négociations pour la seconde phase du programme Wisla, portant sur les six batteries restantes. Les huit batteries seront équipées du système de commande et contrôle IBCS (integrated air and missile defense battle communication system). Celui-ci permet d'obtenir une meilleure vision de l'espace surveillé et de prendre pour cible plus facilement les aéronefs et missiles.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription