0
Ukraine
Les lance-roquettes VAMPIRE en Ukraine pour la mi-2023
Les lance-roquettes VAMPIRE en Ukraine pour la mi-2023
© L3Harris

| Gaétan Powis 371 mots

Les lance-roquettes VAMPIRE en Ukraine pour la mi-2023

Lors d'une conférence au Pentagone, la livraison du système lance-roquettes à guidage laser VAMPIRE devrait être commandé dans les prochains mois par les États-Unis et livré à l'Ukraine au milieu de l'année 2023. Ce système est facile d'utilisation et permet de détruire des cibles terrestres mais aussi aériennes de types hélicoptères ou drones.

Le 24 août dernier, le Pentagone avait annoncé la livraison de plusieurs matériels de pointe à l'Ukraine, avec notamment des systèmes antiaériens NASAMS ou encore le système VAMPIRE (plus d'infos dans cet article). Cependant, cette annonce ne concernait pas des livraisons directes mais s'étalait dans le temps. Or, ce 1er novembre, durant une conférence de presse au Pentagone, le brigadier général (1S) Pat Ryder, le directeur des affaires publiques du Pentagone, a donné un peu plus de précisions sur le système VAMPIRE qui sera livré à l'Ukraine ;

"[...] comme mentionné, la défense aérienne continue d'être une priorité [dans les livraisons]. C'est quelque chose sur lequel nous allons continuer à rester concentrés et à travailler aussi vite que possible. En ce qui concerne les VAMPIRE, nous nous attendons à une attribution de contrat dans les prochains mois. Et puis en ce moment, nous prévoyons une livraison pour la mi-2023. [...]"

Le Vehicle-Agnostic Modular Palletized ISR Rocket Equipment (VAMPIRE) est un système lance-roquettes à guidage laser développé par L3Harris. Ce système comporte plusieurs avantages

  • en sol-sol, il permet un appui rapproché de précision pour les troupes au sol
  • en sol-air, il permet la création d'une bulle antiaérienne à courte portée (la boule optronique peut suivre un drone ou un hélicoptère et guider les roquettes sur celui-ci)
  • le système est facile à l'emploi
  • la pelletisation du système ne requiert pas de véhicule spécifique pour son emport : n'importe quel véhicule avec un espace plat suffisant peut utiliser ce système, comme démontrer dans l'image de couverture de l'article.

Dans ce cadre-ci, le VAMPIRE semble être livré à l'Ukraine par les États-Unis dans une optique anti-drone. Les Russes semblent diminuer l'utilisation de missiles de croisières dans leurs frappes de profondeur tout en augmentant les lancements de Shahed 136 russes (confection iranienne). Le problème pour l'Ukraine est alors de contrer ces attaques avec des moyens peu coûteux ; il faut éviter de gaspiller un missile antiaérien de dernière génération afin d'abattre un petit drone ou tout autre engin suicide. C'est d'ailleurs dans cette optique que les sociétés turques Baykar et Roketsan se sont associées afin de développer un missile air-air pour les drones Akinci mais aussi et surtout Bayraktar TB2 (article sur le sujet).


Répondre à () :

| | Connexion | S'ABONNER | Publicité