0
Défense
Les F-35 britanniques passent le cap des 10 000 heures de vol
Les F-35 britanniques passent le cap des 10 000 heures de vol
© Lockheed Martin

| Antony Angrand 402 mots

Les F-35 britanniques passent le cap des 10 000 heures de vol

Les Lockheed Martin F-35B britanniques viennent de passer le cap des 10 000 heures de vol. Actuellement, un total de 21 appareils ont été livrés sur une commande de 138 avions. Les F-35B opèrent principalement au sein de trois unités, dont le fameux 617e Squadron et sont déployés sur deux porte-avions.

10 000 heures de vol 

Depuis la livraison du premier jet en 2012, le programme britannique du F-35 s'est considérablement développé. Récemment, la flotte britannique a franchi une nouvelle étape, en franchissant le cap des 10 000 heures de vol.

21 avions sur un total de 138 prévus 

Il a cependant fallu pas moins de dix ans pour arriver à cet échelon.  En 2012, le premier F-35B a été livré au Royaume-Uni -ce fut d'ailleurs le tout premier F-35 livré à l' "international"-. À l'heure actuelle, 21 des 138 appareils prévus pour la Royal Air Force et la Royal Navy sont opérés par trois escadrons répartis sur deux sites : le 617e Squadron "Dambusters" -qui a reçu ses F-35B en 2015 et qui se forma aux côtés des Marines et de l'armée de l'air italienne à MCAS Beaufort en Caroline du Sud- et le 207e Squadron de conversion opérationnelle à la base de la Royal Air Force (RAF) de Marham, au Royaume-Uni -dont les quatre premiers F-35B sont arrivés en juin 2018- , et le 17e Squadron de test et d'évaluation à la base aérienne d'Edwards, en Californie -unité qui fut la première à opérer pour tester et évaluer le F-35B-

Accélération depuis l'IOC

Depuis janvier 2019 avec l'atteinte de la capacité opérationnelle initiale (IOC), les choses se sont accélérées pour le F-35B britannique. En mai 2019, la RAF a effectué le premier déploiement de l'appareil à Akrotiri (Chypre) avant de procéder ensuite, en octobre de la même année, aux essais opérationnels sur le porte-avions HMS Queen Elizabeth. Presqu'un an plus tard, en septembre 2020, le 617e Squadron a procédé à la qualification porte-avions sur le HMS Queen Elizabeth aux côtés de la flottille VFMA-211 du corps des Marines. En décembre 2020, la Royal Navy a déclaré l'IOC navale pour le F-35B. Depuis, le CSG21 (Carrier Strike Group 2021), soit le plus grand déploiement aéronaval réalisé depuis 10 ans en Grande-Bretagne, a réuni des F-35B du 617e Squadron et de la VFMA-211 sur le HMS Queen Elizabeth en mai 2021. Un mois plus tard, ces deux unités ont procédé à leurs premières missions de combat depuis ce porte-avions. 

Deux porte-avions britanniques en opérations

C'est sur son sister-ship -soit son navire-jumeau-, le HMS Prince of Wales, qu'en septembre 2021 des F-35B du 207e Squadron ont atterri alors que ceux du 617e Squadron étaiient déployés sur le HMS Queen Elizabeth, avec le CSG21. 

 

Répondre à () :


Captcha
Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription