0
Industrie

Les F-35 bataves regagnent Edwards

PAYS-BAS

La force aérienne néerlandaise (KLu) possède sur le bout des doigts l'art du show. Elle l'a encore prouvé lors du déploiement durant trois semaines de ses deux premiers F-35 aux Pays-Bas, le premier à l'étranger pour le chasseur furtif de Lockheed Martin.Les aviateurs néerlandais ont réussi à maintenir très élevé l'intérêt de la population et des médias, même internationaux. Un intérêt qui ne se dément pas, depuis l'arrivée des appareils, le 23 mai, en grande pompe, escortés dans les airs par la ministre de la Défense, Jeanine Hennis-Plasschaert,et accueillis par des dizaines de journalistes sur la base de Leeuwarden (nord-ouest du pays),jusqu'à leur envol vers les Etats-Unis, le 14 juin.

Officiellement, le but de cette visite était d'effectuer des mesures de bruit pour rassurer les riverains des deux bases aériennes appelées à accueillir les 37 F-35 commandés par la Koninklijke Luchtmacht-Leeuwarden dès 2019 et Volkel (sud du pays) à partir de 2021.

Les craintes des riverains ont été balayées en quelques vols, qui ont permis de constater, selon le centre de recherche spécialisé dans l'aérospatial, le NLR, que le F-35 (alias Joint Strike Fighter ou JSF) ne produisait qu'un peu plus de bruit et de vibrations que l'actuel F-16, mais sans véritablement causer de nuisances supplémentaires.

DÉMONSTRATION. Il ne restait aux F-35 qu'à réaliser quelques vols d'acclimatation avec l'environnement européen en survolant,pour la photo,des sites connus des Pays-Bas, comme les ouvrages du plan Delta destinés à protéger le pays des inondations.

Et à participer avec brio à un spectaculaire Air Power Demo lors des Journées de la force aérienne de Leeuwarden les 10 et 11 juin, aux côtés des autres appareils en service au sein de la KLu, devant une foule compacte de quelque… 280000 spectateurs au total.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription