0
Aviation Civile
Les aéroports français ont accueili 62,9% de passagers en moins au cours du premier semestre 2020
Les aéroports français ont accueili 62,9% de passagers en moins au cours du premier semestre 2020
© ADP

| HEGUY Jean-Baptiste

Les aéroports français ont accueili 62,9% de passagers en moins au cours du premier semestre 2020

Selon l'UAF (Union des aéroports français), près de 35,6 millions de passagers ont transité par des plateformes françaises, avec un trafic qui a chuté de moitié en mars, avant de s'effondrer en avril.

L'UAF (Union des aéroports français) a officialisé les statistiques des aéroports français pour le premier semestre 2020. De janvier à juin, seulement 37,6 millions de passagers ont été accueilli sur les plateformes françaises, soit une baisse de trafic de 62,9% par rapport à la même période de 2019. Par mois, l'UAF rappelle que le premiers mois de l'année étaient bons, avec des hausses de trafic de +3,1% et +2,8% en janvier et février. En mars, le trafic a chuté de 57,5%, avant de s'effondrer totalement en avril (-99%) époque du confinement où Orly a été fermé au trafic commercial. Les mois de mai (-98,3%) et juin (-93,4%), étaient encore très bas. 

Les aéroports de proximité les plus touchés

Par type d'aéroports, le trafic de Paris Aéroport (Orly et Roissy) ont connu la chute la moins forte (-62,2%), contre -64,7% pour les grands aéroports régionaux de plus de cinq millions de trafic, -65,2% pour les aéroports régionaux de plus petite taille et -68,8% pour les aéroports de proximité (dont le trafic en temps normal est compris entre 100 000 et 1 million de passagers). Par type de trafic, c'est logiquement le trafic international qui a été le plus touché (-64,5%), devant le trafic métropolitain transversal (province-province)(-64%), le trafic métropolitain radial (Paris-province)(-60,5%), le trafic intérieur global (-59%) et le trafic métropole-Outremer (-45,8%). Le trafic passagers total Europe a lui baissé de 64,2%, avec une plus forte baisse pour les liaisons à destination des pays intra Union Européenne (-65,6%), comparativement aux aéroports européens des pays non membres de l'Union européenne (-59,8%). 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription