0
Aviation Civile
Le trafic aérien européen devrait se situer entre 70 et 90% du niveau pré-crise en 2022
Le trafic aérien européen devrait se situer entre 70 et 90% du niveau pré-crise en 2022

| HEGUY Jean-Baptiste 287 mots

Le trafic aérien européen devrait se situer entre 70 et 90% du niveau pré-crise en 2022

D'après les statistiques d'Eurocontrol, le trafic aérien européen reste en retrait de 56% en 2021 par rapport au niveau de 2019, mais la restauration du trafic devrait se poursuivre l'année prochaine sans vents contraires.

Le trafic aérien européen, d'après les statistiques d'Eurocontrol, a terminé l'année 2021 en retrait de 44% par rapport au niveau pré-crise de 2019. Il s'agit d'une reprise soutenue mais si elle reste partielle. Le trafic a démarré à un niveau de 36% de celui de 2019 en janvier, mais, grâce à la vaccination de masse et la mise en place du certificat digital COVID EU, ce niveau est monté à 70%, puis à 81% à la fin du mois d'octobre. Et malgré l'apparition du variant Omicron et le nouveau renforcement des restrictions aux frontières dans certaines destinations, le niveau de trafic a atteint 78% du niveau du même mois de 2019. 

En 2022, Eurocontrol estime que la restauration des niveaux de trafics pré-crise devrait se poursuivre et se situer en Europe entre 70 et 90% des niveaux de trafic de 2019. "La situation reste pour l'instant très compliquée. Le trafic actuel est peut être à 78% des niveaux de 2019, mais le développement du variant Omicron pousse de nombreuses compagnies aériennes à réduire leur capacités en janvier jusqu'à 30%. Néanmoins, je reste confiant sur le fait que 2022 continuera de se bâtir sur la résilience que le transport aérien a connu en 2021, suite à une crise qui paralysé de nombreuses économies. Aussitôt que la situation s'améliorera, nous nous attendons à un rebond rapide qui ramènera le transport aérien européen encore plus près des niveaux de 2019", explique Eamonn Brennan, directeur général d'Eurocontrol. 

Néanmoins, le bilan financier de 2021 reste encore très lourd pour le transport aérien européen. D'après les estimations de ACI Europe (la branche européenne du Conseil international des aéroports), 1,5 milliard de passagers seraient encore manquants en 2021 par rapport aux niveaux de 2019. 

Répondre à () :

Retrouvez notre dernier numéro !
Image Voir la boutique

Produits du marketplace

| | Connexion | Inscription