0
Défense
Le radar AN/SPY-6(V) de Raytheon parvient à suivre plusieurs missiles simultanément
Le radar AN/SPY-6(V) de Raytheon parvient à suivre plusieurs missiles simultanément
© Raytheon

| BOQUET Justine

Le radar AN/SPY-6(V) de Raytheon parvient à suivre plusieurs missiles simultanément

Le 22 septembre, Raytheon a annoncé que son radar AN/SPY-6(V) était parvenu pour la première fois à identifier et suivre plusieurs missiles en même temps. Il s'agit du troisième test pour ce radar de défense aérienne et anti-missiles.

Lors de cet essai, Raytheon a utilisé un missile balistique de courte portée ainsi que plusieurs missiles de croisière anti-navires. L'AN/SPY-(6)V a réussi à les détecter et à les traquer, une première pour ce radar qui est conçu pour « chercher, identifier et suivre toutes les cibles dès le lancement puis tout au long du vol », a rappelé Raytheon.

Le succès de ce test démontre une nouvelle fois les capacités de l'AN/SPY-6(V), capable de couvrir un ensemble de menaces en même temps. Son installation, qui se caractérise par son aspect modulable, lui permettra protéger un ensemble de navires simultanément. En effet, ce radar se destine avant tout à l'US Navy et devrait permettre d'assurer la défense aussi bien des porte-avions, des destroyers, des navires amphibies que des frégates et autres bâtiments de la Marine.

« Ce radar a été spécifiquement conçu pour faire face simultanément à des missiles de croisières et à des missiles balistiques, et c'est justement ce qu'il fait », s'est félicité le Capitaine Seiko Okano, de l'US Navy. Il est prévu que l'AN/SPY-6(V) équipe, dans un premier temps, les destroyers Arleigh Burke dans la version DDG-51 Flight III. Sa capacité de détection accrue, lui permettant de cibler plusieurs missiles au même moment, renforcera la sécurité des opérations maritimes.

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription