0
Espace
Le prochain satellite vietnamien sera belge
Le prochain satellite vietnamien sera belge
© ESA, P. Carril

| Stefan Barensky

Le prochain satellite vietnamien sera belge

 

L'industriel belge Spacebel vient de recevoir un contrat de plus de 60 M€ de l'Académie des Sciences et Technologies du Vietnam (VAST) pour la réalisation de son deuxième satellite d'observation de la Terre, VNREDSat 1B (Vietnam Natural Resources, Environment and Disaster Satellite).

 

Ce satellite de 130 kg environ, lancé en 2017 pour une mission de cinq ans, sera basé sur la plateforme Proba développée pour l'ESA par Verhaert Design & Development (aujourd'hui Qinetiq Space Belgium) et commercialisée par Spacebel depuis 2002.

 

Signé le 20 janvier à Hanoï, ce contrat est soutenu par le gouvernement belge qui apporte sa garantie pour le financement.

 

Spacebel a été sélectionné pour ce marché en juillet 2011 et il aura fallu deux ans et demi pour boucler le dossier, mais cette signature marque un succès pour l'industrie belge. En 2010, le consortium belge avait été pressenti pour le premier satellite de la série mais s'était fait souffler la politesse par Astrium (aujourd'hui Airbus Defence & Space) pour VNREDSat 1A, lancé en mai 2013.

 

VNREDSat 1B sera doté d'un instrument optique hyperspectral fourni par le fabricant de télescopes liégeois Amos (Advanced Mechanical and Optical Systems) associé à Deltatec. Spacebel réalisera pour sa part le logiciel de bord et le segment sol, tandis que le Centre spatial de Liège se chargera de l’intégration et des essais. L’Institut flamand de recherche technologique (Vito) assurera le traitement des données.

 

Le projet comporte en outre la formation d'ingénieurs vietnamiens chargés de la réception et de l'analyse des données en partenariat avec l'Université de Liège.

 

 

Répondre à () :


Captcha

| | Connexion | Inscription