0
Industrie
Le missile Zirkon sera tiré d'une frégate russe au printemps 2020 © DR

| Antony Angrand

Le missile Zirkon sera tiré d'une frégate russe au printemps 2020

La marine militaire russe s'apprête, au printemps 2020, à effectuer un second tir du missile hypersonique à superstatoréacteur Zirkon. D'une vitesse estimée à Mach 8, il est destiné à équiper les navires de surface mais également les sous-marins russes.

3M22

Le missile hypersonique 3M22 Zirkon (voir A&C n°2652) sera testé pour la première fois cette année au printemps 2020 par un tir depuis la frégate de classe amiral Gorshkov. C'est à partir de ce même type de frégate qu'avait été précédemment effectué le premier tir d'essai du missile, dans la mer de Barents, où se trouve la flotte nord de la marine de guerre russe.

Mach 8

Le Zirkon, un missile de croisière anti-navire à propulsion superstatoréacteur capable d’accélérer, selon son constructeur, jusqu’à 11 100 km/h.  Mais sa vitesse réelle est estimée comme étant plus vraisemblablement située aux alentours de Mach 8. Ce missile a été développé par la société KB Machinostroïenia, qui par le passé avait conçu la station spatiale militaire Almaz, considérée étant comme l'ancêtre de Saliout et Mir. 

Navires de surface et sous-marins

Présenté pour la première fois au salon Maks édition 1995, ses premiers essais ont eu lieu entre 2012 et 2013. Selon toute vraisemblance, ce nouveau tir de Zirkon devrait mettre en œuvre un missile ayant une autonomie de 500 km. Le Zirkon est également destiné à équiper les navires de surface mais également les sous-marins, y compris des navires équipés pour transporter des missiles de croisière existants de classe Kalibr, un système de missiles mutirôles, qui peut être tiré, en fonction des versions, soit d'un navire de surface, soit d'un sous-marin. 

Classe Husky

Quant au Zirkon, il devrait également être installé à bord du nouveau sous-marin à propulsion nucléaire de cinquième génération, de classe Husky, actuellement en développement au sein du groupe industriel Severodvinsk. L'"équivalent" aéroporté du Zirkon est le missile hypersonique Kinzhal, porté par le biréacteur d'interception MiG-31 (voir A&C n°2622), d'ailleurs développé lui aussi par KB Machinostroïenia. 

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription