1
Industrie
Le L-39NG poursuit l'ouverture de son enveloppe de vol
Le L-39NG poursuit l'ouverture de son enveloppe de vol
© Aero Vodochody

| Antony Angrand

Le L-39NG poursuit l'ouverture de son enveloppe de vol

Le nouvel avion d’entraînement à réaction léger L-39NG de l’avionneur tchèque Aero Vodochody a ouvert son enveloppe de vol jusqu’à la gamme complète des altitudes et des vitesses attendues en réalisant une autre série d’essais en vol. D’après les résultats, une vitesse maximale de Mach 0,8 a été atteinte ainsi qu'un plafond maximal de 38 000 pieds (11 580 mètres).

Aile humide à Mach 0,8 

En configuration avec un réservoir intégral dans l’aile dite humide, les vitesses les plus élevées obtenues lors des essais en vol du L-39NG étaient 509,4 kts (943,4 km/h) et Mach 0,822. En ce qui concerne le programme d’essais en vol, les essais de qualités de vol et les performances ont commencé, comme les décollages, les atterrissages, les taux de montée, les consommations de carburant, ...

« L’équipe du projet L-39NG a terminé une phase cruciale et très difficile des essais en vol. Après une série d’essais au sol, nous avons prouvé avec succès la résistance de la cellule en vol sans aucun problème critique. Grâce à ces tests, nous avons confirmé que la conception L-39NG est d'une robustesse et d'une stabilité exceptionnelles », a déclaré Jaromâr Lang, concepteur en chef du L-39NG.

Essais de flutter 

L’ouverture de l’enveloppe de vol du L-39NG a été précédée d’un ensemble d’essais de flutter afin de vérifier la résistance de l’avion et sa capacité structurelle à amortir les oscillations spontanées induites par les forces aérodynamiques externes en vol. Pendant les essais de flutter, les oscillations de la cellule ont été déclenchées par de petites fusées aux extrémités de l’aile ou par des impulsions au système de commande de vol déclenchées par le pilote d’essai.

Par la suite, une analyse des vibrations mesurées en vol a eu lieu. À cette fin, les pilotes d’essais Aero ont effectué une série de vols d’essai à différentes altitudes et vitesses. Tous ces vols ont été effectués par le premier prototype portant le numéro de série 7001. 

Certification au 3e trimestre 2020

« Jusqu’à présent, nous avons réalisé des progrès significatifs dans les essais au sol et en vol. Avec deux prototypes volants L-39NG dans les airs depuis la mi-avril et notre démonstrateur technique, nous sommes très bien préparés pour certifier l’avion au troisième trimestre de 2020 », a déclaré Dieter John, président et chef de la direction d’Aero Vodochody.

Les tests de résistance statique sont en cours depuis le milieu de l’année dernière au Centre tchèque de recherche aérospatiale (VZLMD). Sur le deuxième prototype avec le numéro de série de fabrication 7002, le test de résistance de l’aile avec la charge combinée de torsion plus flexion a été fait jusqu’à 100% de la charge ultime (150% de la charge limite) sans aucun dommage. 

Répondre à () :


Captcha
JF.devalloir | 31/03/2020 18:54

Belle bete

| | Connexion | Inscription