1er site francophone d'actualité aéronautique et spatiale

Actu RH

0
Couverture
© CentraleSupélec
23/07/2018 15:11 | Par yann cochennec

Le centre spatial pour Cubesats de CentraleSupélec est lancé.

Vingt élèves-ingénieurs ont rejoint le centre spatial pour les Cubsats de CentraleSupélec dont la création s'accompagne d'un accord de partenariat avec Thales Alenia Space.

Ils sont d'ores et déjà vingt élèves-ingénieurs de CentraleSupélec à avoir rejoint le centre spatial pour les Cubesats inauguré par leur école en juin dernier. Et une quarantaine sont attendus à la rentrée prochaine. L'objectif est de sensibiliser les élèves-ingénieurs au domaine du spatial et de renforcer la pédagogie par projets expérimentaux sur systèmes complexes. CentraleSupélec a déjà acquis de l'expérience sur les Cubesats, de petits satellites composés d'unités empilables et utilisant généralement des composants commerciaux "sur étagère". CentraleSupélec a débuté en 2013 en collaboration avec le Von Karman Institute en Belgique et dans ce cadre le Laboratoire EMC2 du CNRS a développé un instrument de mesure du flux radiatif et des phénomènes d'ablation pour les rentrées atmosphériques terrestres à 7,8 km/s. Un instrument intégré au Cubesat Qarman dont le lancement est prévu pour la fin d'année 2018.

Deux projets sont actuellement en cours au centre spatial pour les Cubesats : Toutatis pour l'étude de la rentrée atmosphérique des débris spatiaux (21 000 débris de plus de 10 cm sont actuellement en orbite) et Sirona pour des expériences en orbite lunaire, "notamment la mesure de l'influence des rayons cosmiques sur les organismes, et l'observation des cratères lunaires". Les activités du centre spatial sont transverses sur les trois années d'études et bénéficient du soutien pédagogique de cinq laboratoires et de sept départements de CentraleSupélec. La création du centre spatial s'accompagne d'un accord de partenariats avec Thales Alenia Space.

Ce partenariat permettra à l'école de soutenir "le lancement de ses programmes, via des financements, des supports techniques et des réflexions communes". En échange, Thales Alenia Space "bénéficiera de la proximité des étudiants de CentraleSupélec pour les sensibiliser au domaine spatial et, plus spécifiquement, leur présenter les opportunités de débouchés au sein de l'entreprise".

CentraleSupélec EMPLOIS AÉRONAUTIQUES FORMATION Thales Alenia Space

Répondre à () :

| Connexion | Inscription