1
Industrie
Le Boeing F-15 QA réalise son premier vol
Le Boeing F-15 QA réalise son premier vol
© Boeing

| Antony Angrand

Le Boeing F-15 QA réalise son premier vol

Boeing a effectué avec succès le premier vol du chasseur F-15QA, version la plus avancée du F-15 développée pour l’armée de l’air qatarie (QEAF). L’avion a démontré ses capacités au cours d'un vol de 90 minutes. L'appareil a décollé et a atterri de l’aéroport international Lambert à Saint-Louis.

Cure de jouvence pour le F-15

Enfin une bonne nouvelle pour Boeing, même si le F-15 n'est plus vraiment ce que l'on peut appeler un appareil de première fraîcheur. L'avionneur de Saint Louis (ex division McDonnell Douglas en conséquence) a effectué avec succès le premier vol du chasseur F-15QA, version la plus avancée du F-15 développée pour l’armée de l’air qatarie (QEAF). L’avion a démontré ses capacités au cours d'un vol de 90 minutes. L'appareil a décollé et a atterri de l’aéroport international Lambert à Saint-Louis.

« Nous sommes très fiers de cet accomplissement et nous nous réjouissons avec beaucoup d’enthousiasme des succès continus de ce programme », a déclaré le colonel Ahmed Al Mansoori, commandant de l’escadre F-15 de la QEAF. « Ce premier vol réussi est une étape importante qui rapproche nos escadrons d’un pas vers le pilotage de cet avion au-dessus du ciel du Qatar. »          

9G 

L’équipe d’essais en vol de Boeing, dirigée par le pilote d’essai en chef Matt Giese, a mis en place une liste de vérification précise de la mission pour tester les capacités de l’avion multirôle. L’avion a démontré sa maniabilité lors de son décollage vertical en tirant neuf G, soit neuf fois la force de la gravité terrestre, au cours de ses manœuvres subséquentes dans l’espace aérien d’essai. Les vérifications des systèmes tels que l’avionique et le radar ont également été couronnées de succès. Une équipe d’essai qui surveillait les données en temps réel a confirmé que l’avion s'était comporté comme prévu.

6,2 MD$ pour 36 avions 

Le département américain de la Défense a attribué à Boeing un contrat de 6,2 milliards de dollars en 2017 pour la fabrication de 36 avions de chasse F-15 pour la QEAF. Boeing commencera à livrer des avions au client en 2021. De plus, Boeing a obtenu un contrat de vente militaire à l’étranger de l’US Air Force en 2019 pour les équipages F-15QA et la formation à la maintenance pour la QEAF.

Le F-15QA apporte à ses exploitants des technologies modernes telles que les commandes de vol CDVE  (commandes de vol électriques), cockpit numérique, capteurs modernisés, radars et des capacités de guerre électronique. L’augmentation de la fiabilité, de la durabilité et de la maintenance permet aux opérateurs de défense de rester en avance sur les menaces actuelles et en évolution.

Vers le F-15EX pour l'USAF

Grâce à des investissements dans la plate-forme F-15QA et un partenariat avec l’US Air Force, Boeing se prépare maintenant à construire une variante nationale du chasseur avancé, le F-15EX. Huit appareils devraient être assemblés pour commencer, les plans futurs prévoient jusqu’à 144 appareils.

 

Répondre à () :


Captcha
Gervais | 16/04/2020 10:40

Article intéressant, une fois QEAF est masculin, une fois féminin. Pour moi j'opterais plutôt pour le féminin car Air Force est équivalente à Armée de l'air. Cordialement Daniel Gervais

| | Connexion | Inscription