1
Aviation Civile
L'avenir d'Alitalia s'éclaircit enfin © Alitalia

| HEGUY Jean-Baptiste

L'avenir d'Alitalia s'éclaircit enfin

La compagnie nationale italienne Ferrovie dello Stato a annoncé en début de semaine qu'elle avait choisi Atlantia et Delta pour monter un consortium pour la reprise d'Alitalia.

"Le conseil d'administration des Ferroviere dello Stato Italiane, une fois évaluées les confirmations d'intérêts parvenues, a choisi Atlantic comme partenaire pour accompagner Delta Air Lines et le ministère de l'Economie et des Finances pour l'opération Alitalia". C'est ainsi que la société ferroviaire nationale italienne Ferrovie dello Stato (FS) a annoncé qu'elle avait enfin bouclé le tour de table pour finaliser le consortium de reprise d'Alitalia. 

Selon le tour de table qui devrait permettre d'injecter 1 milliard d'euros dans la compagnie sous tutelle depuis 2017, FS devrait garder 35% du capital de la nouvelle Alitalia et le Trésor Public italien, 15%. Du côté des nouveaux entrants privés, Atlantia, le gestionnaire d'autoroutes, filiale de Benetton, pourrait prendre de 35 à 40% du capital de la compagnie italienne en difficultés et Delta Airlines, sa partenaire dans l'alliance Skyteam, 10 à 15%. 

Selon la presse italienne, FS et Delta prévoiraient un plan social portant sur la suppression de 740 emplois sur un total de 12 500. Par ailleurs, le nombre d'appareils de la flotte devrait être réduit de 117 à 102 d'ici 2023. 

Alitalia Delta Atlantia

Répondre à () :


Captcha
Michel Lecalot | 20/07/2019 09:02

Une chose est sûre Alitalia restera fand l'Alliance Slyteam et dans la JV Atlantique Nord avec Air France/KLM , Delta. C'est une bonne chose. La relation AZ/AF devrait rester ce qu'elle est aujourd'hui : comerciale. Tant que l'Italie et la France auront une relation politique difficile, une montée au Capital D'AZ du Groupe AF/KL est exclue. Après rien ne sera exclu sous la houlette de Delta déjà actionnaire d'AF.

| Connexion | Inscription