0
Aviation Civile
LATAM approche une éclipse totale de soleil © LATAM

| HEGUY Jean-Baptiste

LATAM approche une éclipse totale de soleil

Le 2 juillet dernier, un Boeing 787-9 de LATAM Airlines a emmené 50 privilégiés à la rencontre d'une éclipse totale de soleil au dessus de l'Océan Pacifique.

Le Boeing Dreamliner 787-9 de la compagnie LATAM Airlines n'a jamais si bien porté son surnom. Mardi dernier le vol EFLIGHT 2019-MAX (LA1296) a volé dans l'ombre d'une éclipse totale de soleil à une altitude de 12 500 mètres au-dessus de l'océan Pacifique. Voyageant à une vitesse de 900 kilomètres à l'heure, l'appareil de LATAM a suivi l'éclipse, permettant aux passagers à bord d'expérimenter un noir total pendant plus de 8 minutes, soit trois fois plus que les 2 mn 30 qui pouvaient être vécues depuis le sol. 

 

 

 

LATAM EFLIGHT 2019-Max, Rapa Nui 020719 (Credit - Vamos LATAM).jpg
© LATAM

Le vol a décollé de l'aéroport de Mataveri sur Rapa Nui (île de Pâques), et s'est dirigé vers le nord-ouest pendant 2h30 pour se positionner par l'est sur la trajectoire de l'éclipse totale de soleil, avant de retourner sur l'île de Pâques après un trajet total de 5h30. Il avait à son bord plus 50 passagers de 10 pays à bord, avec des scientifiques aussi bien que des astronomes amateurs ou de simples passionnés. Le Dr Glenn Schneider, astronome à l'Université d'Arizona, a participé à la planification du vol et a également enregistré sa 35eme solaire totale, un record pour le Guinness Book. 

LATAM Airlines s'est engagé à réduire son empreinte carbone et a décidé de compenser les émissions du EFLIGHT 2019-MAX par le biais d'un projet de reboisement à Madre de Dios, en Amazonie péruvienne. 

LATAM EFLIGHT 2019-Max, Rapa Nui 020719 (Credit - Vamos LATAM) 3.jpg
© LATAM

LATAM Airlines Eclipse solaire

Répondre à () :


Captcha

| Connexion | Inscription